Novel food Nutrixeal Info
Accueil > Réglementation > Qu’est-ce qu’un Novel Food ?

Qu’est-ce qu’un Novel Food ?

Si certains ingrédients proposés par le laboratoire, notamment des extraits de plantes, bénéficient d’un usage ethnobotanique et d’une notoriété de longue date en Europe, d’autres font figure de petits nouveaux sur le marché de la nutraceutique. Ces actifs, identifiés relativement récemment en Europe pour leurs potentiels bénéfices pour l’organisme, portent le statut de Novel Food. Derrière ce terme, se cache toute une réglementation qui permet d’apporter des garanties solides aux consommateurs concernant la sureté d’emploi des produits.

Découvrez les particularités de ces ingrédients Novel Food, qui ouvrent de nombreuses perspectives pour le monde de la nutraceutique.

Novel Food : un cadre bien défini

Le concept de Novel Food a été créé dans les années 90 par les autorités européennes afin de garantir la sécurité des aliments et ingrédients qui n’étaient pas consommés jusqu’alors. En effet, avec la mondialisation mais aussi les progrès technologiques, de nouveaux produits font leur apparition en Europe, et il semble alors de plus en plus important de fournir un cadre à leur commercialisation, afin de garantir leur innocuité pour le consommateur.

Nutrixeal exemple nutraceutique

Le terme « Novel Food » fait ainsi référence à un règlement européen qui encadre la commercialisation dans les denrées alimentaires (dont les compléments alimentaires) de nouveaux ingrédients.

Sont concernés par la règlementation Novel Food, les ingrédients :

  • sans historique de consommation habituelle dans l’UE avant le 15 mai 1997 ;
  • ou dont le procédé de production n’était pas utilisé dans l’UE pour la fabrication de cet ingrédient avant le 15 mai 1997.

Pourquoi le 15 mai 1997 ?

Parce qu’il fallait bien fixer une date… Cette date correspond à la date de mise en application du règlement européen initial (règlement 258/97). De nouvelles versions du règlement ont été publiées depuis, mais c’est toujours la date du 15 mai 1997 qui reste en vigueur pour la définition des ingrédients concernés.

En pratique, il peut s’agir d’ingrédients exotiques (provenant d’un pays hors UE) ou d’ingrédients issus de la recherche en nutrition et nutraceutique (nouvelles molécules ou nouveaux procédés de production). À titre d’exemple, on peut citer la pulpe de baobab, l’huile de krill, les oligosaccharides de lait maternel ou encore l’huile de Calanus.

Tous les ingrédients correspondant à cette définition Novel Food, doivent obtenir une autorisation pour leur commercialisation.

À NOTER

Il est important de bien distinguer :

  • les ingrédients Novel Food, qui sont des ingrédients concernés par cette réglementation ;
  • les ingrédients Novel Food approuvés, qui sont des ingrédients concernés ET ayant obtenu une autorisation de mise sur le marché.

Les autorisations de commercialisation des ingrédients Novel Food sont demandées et accordées par catégorie de denrées.

Pour prendre l’exemple des graines de chia, cet ingrédient a obtenu l’autorisation pour une utilisation uniquement dans les catégories de denrées : jus de fruits et boissons de fruits/légumes mélangés, yaourts, céréales pour petit-déjeuner, graines de chia préemballées, etc. Les compléments alimentaires ne font pas partie de cette liste.

Novel Food yaourt : graines de chia
Les graines de chia constituent un ingrédient Novel Food approuvé pour l’utilisation dans les yaourts.

Un même ingrédient peut donc être un Novel Food approuvé dans une catégorie de denrées et pas dans une autre. Dans ce cas, cela ne signifie pas forcement que le dossier a essuyé un refus dans certaines catégories. Il se peut également qu’aucune demande n’ait été déposée pour cette catégorie de denrées ou que l’ingrédient ne soit pas concerné par le règlement pour cette catégorie de denrées.

Lactoferrine : Novel Food dans les laits pour nourrissons

Exemple :
la lactoferrine

C’est par exemple le cas de la lactoferrine qui est un ingrédient Novel Food approuvé pour différents domaines : préparations pour nourrisson, gâteaux, boissons à base de lait fermenté…

Ce n’est cependant pas le cas pour une utilisation dans les compléments alimentaires. Il existe en effet des preuves d’une utilisation de la lactoferrine dans les compléments alimentaires datant d’avant le 15 mai 1997. La lactoferrine, pour une utilisation dans les compléments alimentaires, n’est donc pas concernée par le règlement Novel Food. Son usage dans les compléments alimentaires relève du cas général des ingrédients autorisés dans ce type de produits (système de listes positives d’ingrédients autorisés émises par chaque état membre de l’UE).

Des garanties sur la sécurité d’emploi des nouveaux ingrédients

En pratique, si un ingrédient est concerné par la réglementation Novel Food, il n’a le droit d’être commercialisé dans des denrées alimentaires que si son usage a été approuvé par les autorités européennes.

Une mise à jour du règlement, entrée en vigueur au 1er janvier 2018, a assoupli la procédure pour les ingrédients reconnus d’usage traditionnel dans un pays tiers (hors UE). En-dehors de ce cas particulier, pour obtenir cette autorisation de mise sur le marché, le fabricant de l’ingrédient doit déposer un épais dossier auprès de l’EFSA (European Food Safety Agency), détaillant notamment :

  • les caractéristiques et spécifications complètes permettant d’identifier l’ingrédient ;
  • les conditions d’utilisation précises faisant l’objet de la demande d’autorisation ;
  • des études scientifiques prouvant l’innocuité de l’ingrédient dans le cadre visé par la demande.
Nutrixeal exemple nutraceutique

La constitution d’un tel dossier prend du temps et est onéreuse, car les industriels demandeurs doivent bien souvent réaliser des études spécifiques, longues et chères.

Procédure d'autorisation NOvel Food
Résumé de la procédure d’autorisation Novel Food.

In fine, si l’autorisation Novel Food est accordée par l’EFSA, l’usage de l’ingrédient devient autorisé dans toute l’UE, mais dans un cadre bien défini, correspondant aux conditions d’utilisation ayant fait l’objet de la demande. Ces conditions précisent :

  • le type de denrées alimentaires dans lesquelles l’emploi de l’ingrédient Novel Food est autorisé ;
  • et pour chaque type de denrée alimentaire concerné, des doses journalières maximales (DJM) sont fixées. Il arrive fréquemment que ces DJM diffèrent selon l’âge des individus (nourrissons, enfants, adultes).
qualité validée Nutrixeal Info

Les ingrédients Novel Food approuvés constituent ainsi des ingrédients très sûrs d’emploi, car ayant fait l’objet d’une analyse minutieuse par une agence intergouvernementale indépendante.

À NOTER

Si l’autorisation Novel Food repose sur des études scientifiques financées par l’industriel demandeur et non publiées par ailleurs, ce dernier peut demander à bénéficier d’une exclusivité de 5 ans. Durant cette période, il sera alors le seul fabricant dont l’ingrédient bénéficiera de l’autorisation pour la commercialisation de ce Novel Food.

C’est le cas par exemple pour la PQQ (pyrroquinoléine-quinone) utilisée par Nutrixeal : il s’agit de la seule PQQ dont l’emploi est à l’heure actuelle autorisé dans les compléments alimentaires (société Mitsubishi).

Lorsqu’un brevet se rajoute à cette période d’exclusivité, il peut arriver que le fabricant garde un monopole sur l’ingrédient pendant 20 ans.

Les Novel Food approuvés dans la gamme Nutrixeal

Le laboratoire suit de près l’évolution des approbations Novel Food. Nous considérons en effet que ces ingrédients sont particulièrement prometteurs pour la nutraceutique. Les ingrédients Novel Food approuvés sont en effet par définition des ingrédients innovants, soit par leur nature, soit du fait de leur nouveau procédé de production. La tendance en la matière est au développement de nouvelles méthodes de production, plus respectueuses de l’environnement et de la santé. Par ailleurs, comme nous l’avons présenté dans cet article, le statut Novel Food approuvé est également synonyme de grandes garanties pour le consommateur concernant la sécurité d’utilisation de l’ingrédient.

Il est cependant important de noter que tous les ingrédients Novel Food approuvés ne sont pas systématiquement intéressants. Dans le cas du resvératrol par exemple, une source issue de biofermentation a été autorisée pour une utilisation dans les compléments alimentaires. Cependant, le laboratoire Nutrixeal a fait le choix de continuer à proposer un extrait standardisé de Polygonum cuspidatum, car cet extrait est de très bonne qualité et n’a rien à envier au resvératrol issu de biofermentation.

La pulpe de baobab est un novel food approuvé pour les compléments alimentaires.
La pulpe de fruit du baobab (Adansonia digitata) est un Novel Food ayant obtenu une autorisation de commercialisation.

Nutrixeal utilise une douzaine d’ingrédients Novel Food approuvés :

Ingrédients sans historique de consommation habituelle dans l’UE avant mai 1997 :

Ingrédients dont le procédé de production n’était pas utilisé dans l’UE pour la fabrication de cet ingrédient avant mai 1997 :

  • Lycopène extrait de tomates.
  • PQQ (pyrroquinoléine-quinone) : composé naturellement présent dans les aliments en très faible quantité et qu’il est désormais possible de produire par biofermentation.
  • 2’-fucosyllactose : oligosaccharide majoritaire du lait maternel et qu’il est désormais possible de produire par biofermentation.
  • DHA issu d’algues : omega-3 DHA naturellement présent dans les huiles de poissons gras et qu’il est désormais possible de produire et purifier à partir d’algues cultivées en milieu fermé, ce qui aboutit à un produit 100% vegan.
  • Mythocondro® : chondroïtine brevetée produite par biofermentation (procédé vegan), à la différence des chondroïtines classiques issues de carapaces de crustacées ou de bovins.

Les questions réglementaires créent parfois des ambiguïtés sur les produits autorisés ou non sur le marché. En toute transparence, Nutrixeal fait le point dans un récent article sur les autorisations des formes liposomales dans les compléments alimentaires, en lien justement avec ce règlement Novel Food.

Les formes liposomales sont-elles des Novel Food ? Sont-elles autorisées dans les compléments alimentaires ? Qu’en est-il de la vitamine C liposomale ?

formes liposomales : autorisées ou non ?
Partagez cet article
Rédigé par
Equipe rédactionnelle de Nutrixeal Info

Notre travail de rédaction est toujours une aventure collective !
> Découvrez l'équipe de rédacteurs récurrents de Nutrixeal Info.

Laisser un commentaire / avis

2 commentaires / avis
Défiler vers le haut
error: Ce contenu est protégé.