index nutraceutique nutrixeal info
Accueil > L-glutamine

L-glutamine

La L-glutamine est l’un des acides aminés les plus abondants dans l’organisme. Il s’agit d’un véritable pilier pour de nombreux organes vitaux, tels que ceux impliqués dans l’activité musculaire, immunitaire, digestive et neurologique. Il est également un facteur clé pour le contrôle du stress oxydant chez l’Homme.

glutamine index nutraceutique Nutrixeal Info
  • Informations clés
  • Notre organisme est capable de synthétiser la L-glutamine mais, dans certaines conditions, cette synthèse endogène peut s’avérer insuffisante pour combler tous nos besoins.
  • La L-glutamine alimentaire sert de substrat énergétique pour les cellules intestinales.
  • Lors d’un effort intense, les muscles consomment de grandes quantités de L-glutamine.

La L-glutamine, un acide aminé semi-essentiel

La glutamine est un acide aminé entrant dans la composition des protéines. Comme tous les acides aminés (à l’exception de la glycine), la glutamine est une molécule dite « chirale » car elle possède un centre asymétrique. Il existe donc deux stéréoisomères de glutamine :

  • L-glutamine, également parfois notée (S)-glutamine
  • D-glutamine, également parfois notée (R)-glutamine

Dans la nature, tous les acides aminés sont de configuration L. La L-glutamine est donc la forme naturelle.

La L-glutamine est considérée comme un acide aminé non essentiel sur le plan nutritionnel, l’organisme étant capable de le synthétiser lui-même. Cependant, de nombreux rapports indiquent qu’en cas de stress extrême (traumatismes, interventions chirurgicales, stress quotidien, sport et entraînement sportif intense…), les réserves en L-glutamine baissent considérablement la rendant ainsi « semi-essentielle », dans la mesure où l’organisme n’est pas en mesure de totalement combler, de façon autonome, les besoins quotidiens en L-glutamine.

Pour aller plus loin :

Fonctions biologiques de la L-glutamine

Bien que le glucose constitue la principale source d’énergie pour la plupart des cellules de l’organisme, la L-glutamine intervient dans le métabolisme de nombreux organes vitaux tels que les systèmes nerveux, immunitaire, musculaire ou rénal. Au même titre que le glucose, de nombreuses cellules utilisent en effet la L-glutamine comme substrat énergétique.

La L-glutamine joue également un rôle central dans la synthèse de l’ADN et de l’ARN en tant que donneur d’azote.

L-glutamine et santé intestinale

Comme la plupart des cellules à prolifération rapide, les cellules de la muqueuse intestinale (les entérocytes) utilisent la L-glutamine comme substrat énergétique. Ces cellules particulières sont nourries directement par les apports de l’alimentation en L-glutamine et non par le réseau capillaire. Cela explique qu’un jeûne assez court engendre rapidement des difficultés pour les entérocytes, par manque de glutamine. Près de 50 à 60% de la L-glutamine alimentaire est métabolisée par les cellules intestinales.

À CONSULTER SUR CE SUJET

écosytème digestif et nutraceutique

L-glutamine et système immunitaire

Les cellules immunitaires puisent leur énergie en oxydant la L-glutamine, mais sont incapables de la synthétiser. Elles dépendent donc d’un apport constant et suffisant en L-glutamine et sont donc ainsi dépendantes des muscles, plus grands producteurs de L-glutamine. Lors d’une carence en L-glutamine, le fonctionnement du système immunitaire peut être ainsi quelque peu affecté.

L-glutamine et tissus musculaires

Les muscles sont également friands de L-glutamine. Les situations extrêmes comme les efforts physiques intenses mettent les cellules musculaires à rude épreuve et induisent des micro-traumatismes qu’il est nécessaire de réparer pour assurer une bonne récupération de l’organisme. Les cellules musculaires consomment alors de grandes quantités de L-glutamine pour contribuer à reconstituer les protéines et structures tissulaires endommagées.

L-glutamine et fonction rénale

En favorisant la formation d’ammoniac, la L-glutamine intervient dans la régulation de l’équilibre acido-basique de l’organisme. En état d’acidose, le foie synthétise de la L-glutamine (aux dépends de la production d’urée). Dans le rein, l’ammoniac (NH3+) se dissocie de la L-glutamine puis est exporté vers le tube rénal où il se combine à un proton H+ pour former de l’ammonium (NH4+) qui sera excrété dans les urines.

À NOTER

Pendant un exercice sportif prolongé, la L-glutamine est utilisée au niveau des reins pour protéger l’organisme contre l’acidose induite par la production d’acide lactique.

Biosynthèse et métabolisme de la L-glutamine

Afin de satisfaire les demandes en L-glutamine de l’organisme, de nombreux organes ont développé une voie de synthèse particulière. C’est notamment le cas des muscles squelettiques, du foie, des poumons et du cœur.

Le muscle est cependant le principal organe producteur de L-glutamine : environ 8 à 9 g par jour de L-glutamine sont libérés par les muscles.

Une fois synthétisée, la L-glutamine est déversée dans la circulation sanguine pour être acheminée vers les organes cibles dont les intestins, le foie et les organes lymphatiques.

En période de stress, la libération de L-glutamine dans le sang est accrue afin de répondre à la forte augmentation des besoins de l’organisme.

Une fois dans la circulation sanguine, la L-glutamine utilise une voie active régie par des transporteurs membranaires bien spécifiques qui favorisent son entrée dans les cellules cibles.  

Dans les cellules, la L-glutamine est très rapidement dégradée en L-glutamate et ammonium. Cette étape appelée « glutaminolyse » est notamment essentielle pour la synthèse de l’ADN et de l’ARN, la lutte contre le stress oxydant ou encore le métabolisme énergétique.

Pour aller plus loin :

Les sources alimentaires en L-glutamine

La viande, les poissons, les produits laitiers, les céréales et les légumineuses représentent d’excellentes sources alimentaires en L-glutamine. Les oléagineux en contiennent également, si bien que la L-glutamine est présente dans la plupart des aliments du quotidien.

Une alimentation équilibrée apporte entre 5 et 10 g de L-glutamine par jour.

Aliments sources L-glutamine Nutrixeal Info
Aliments présentant des teneurs élevées en L-glutamine.

L-glutamine et nutraceutique

Allégations santé autorisées

Malgré l’abondante littérature scientifique concernant la L-glutamine et ses bénéfices santé, aucune allégation santé n’a encore été autorisée par l’EFSA en ce qui concerne cet ingrédient.

La L-glutamine dans la gamme Nutrixeal

Le laboratoire Nutrixeal propose les acides aminés uniquement sous leur forme protéinogène, c’est-à-dire la forme L.

Afin de se supplémenter en L-glutamine, Nutrixeal propose plusieurs alternatives nutritionnelles :

  • De la L-glutamine 100% pure de qualité pharmaceutique, en poudre ou en gélules.
  • De la L-alanyl-L-glutamine 100% pure : une L-glutamine de nouvelle génération, soluble dans l’eau et deux fois plus absorbée que la L-glutamine libre.

Cette nouvelle formule permet d’augmenter la solubilité en milieu aqueux mais également la biodisponibilité en empruntant une autre voie d’absorption beaucoup moins sélective que celle de la L-glutamine libre.

Également connue sous le terme de Sustamine®, la L-alanyl-L-glutamine a fait l’objet de nombreuses études cliniques qui ont démontré son grand intérêt notamment chez les sportifs et dans la gestion du stress oxydant au niveau intestinal.

Association de produit possible

La glutamine peut être consommée conjointement à d’autres acides aminés, les BCAA.

POUR EN SAVOIR PLUS

index nutraceutique nutrixeal info vignette

Contre-indications et effets indésirables

À ce jour, aucune contre-indication n’a clairement été établie pour la L-glutamine à l’exception des personnes sous antiépileptiques. Les suppléments contenant la L-glutamine leur sont déconseillés à la suite d’une inhibition possible des anticonvulsivants.

Les observations réunies chez l’Homme n’ont fait apparaître, à ce jour aucun effet indésirable majeur pour la L-glutamine. Chez les adultes et enfants de plus de 14 ans, des doses allant jusqu’à 16500 mg/jour de L-glutamine sont considérées comme peu susceptibles d’entraîner des effets néfastes sur la santé.

Il n’existe pas à l’heure actuelle d’étude clinique concernant la consommation de L-glutamine chez la femme enceinte et allaitante. Par précaution, sa consommation leur est déconseillée.

Références

[1] Pruna, G. J.; Hoffman, J. R.; McCormack, W. P.; Jajtner, A. R.; Townsend, J. R.; Bohner, J. D.; La Monica, M. B.; Wells, A. J.; Stout, J. R.; Fragala, M. S.; Fukuda, D. H. Effect of Acute L-Alanyl-L-Glutamine and Electrolyte Ingestion on Cognitive Function and Reaction Time Following Endurance Exercise. Eur. J. Sport Sci. 2016, 16 (1), 72–79.

[2] Chang, X.; Wang, L.-L.; Lian, S.-J.; Tang, Q.; Chen, P.; Wang, H. Effect of oral glutamine on intestinal barrier function in young rats with endotoxemia. Zhongguo Dang Dai Er Ke Za Zhi Chin. J. Contemp. Pediatr. 2010, 12 (10), 809–811.

[3] Hoffman, J. R.; Ratamess, N. A.; Kang, J.; Rashti, S. L.; Kelly, N.; Gonzalez, A. M.; Stec, M.; Anderson, S.; Bailey, B. L.; Yamamoto, L. M.; Hom, L. L.; Kupchak, B. R.; Faigenbaum, A. D.; Maresh, C. M. Examination of the Efficacy of Acute L-Alanyl-L-Glutamine Ingestion during Hydration Stress in Endurance Exercise. J. Int. Soc. Sports Nutr. 2010, 7 (1), 8.

[4] Calder, P. C.; Yaqoob, P. Glutamine and the Immune System. Amino Acids 1999, 17 (3), 227–241.

[5] Hoffman, J. R.; Williams, D. R.; Emerson, N. S.; Hoffman, M. W.; Wells, A. J.; McVeigh, D. M.; McCormack, W. P.; Mangine, G. T.; Gonzalez, A. M.; Fragala, M. S. L-Alanyl-L-Glutamine Ingestion Maintains Performance during a Competitive Basketball Game. J. Int. Soc. Sports Nutr. 2012, 9 (1), 4.

[6] Wang, W.; Choi, R. H.; Solares, G. J.; Tseng, H.-M.; Ding, Z.; Kim, K.; Ivy, J. L. L-Alanylglutamine Inhibits Signaling Proteins That Activate Protein Degradation, but Does Not Affect Proteins That Activate Protein Synthesis after an Acute Resistance Exercise. Amino Acids 2015, 47 (7), 1389–1398.

[7] Harris, R. C.; Hoffman, J. R.; Allsopp, A.; Routledge, N. B. H. L-Glutamine Absorption Is Enhanced after Ingestion of L-Alanylglutamine Compared with the Free Amino Acid or Wheat Protein. Nutr. Res. N. Y. N 2012, 32 (4), 272–277.

[8] Haynes, T. E.; Li, P.; Li, X.; Shimotori, K.; Sato, H.; Flynn, N. E.; Wang, J.; Knabe, D. A.; Wu, G. L-Glutamine or l-Alanyl-l-Glutamine Prevents Oxidant- or Endotoxin-Induced Death of Neonatal Enterocytes. Amino Acids 2009, 37 (1), 131–142.

[9] Korkmaz, A.; Yurdakök, M.; Yiğit, S.; Tekinalp, G. Long-Term Enteral Glutamine Supplementation in Very Low Birth Weight Infants: Effects on Growth Parameters. Turk. J. Pediatr. 2007, 49 (1), 37–44.

[10] Rapin, J. R.; Wiernsperger, N. Possible Links between Intestinal Permeablity and Food Processing: A Potential Therapeutic Niche for Glutamine. Clinics 2010, 65 (6), 635–643.

[11] Li, J.-Y. Preventive Effect of Glutamine on Intestinal Barrier Dysfunction Induced by Severe Trauma. World J. Gastroenterol. 2002, 8 (1), 168.

[12] Oda, S.; Mullaney, T.; Bowles, A. J.; Durward, R.; Lynch, B.; Sugimura, Y. Safety Studies of L-Alanyl-l-Glutamine (l-AG). Regul. Toxicol. Pharmacol. 2008, 50 (2), 226–238.

Partagez cet article
Synonymes :
L-Glutamine, glutamine
Rédigé par
Equipe rédactionnelle de Nutrixeal Info

Notre travail de rédaction est toujours une aventure collective !
> Découvrez l'équipe de rédacteurs récurrents de Nutrixeal Info.

error: Ce contenu est protégé.