index physiologique nutrixeal info
Accueil > Système immunitaire

Système immunitaire

Le système immunitaire correspond à l’ensemble des cellules, des tissus et des molécules qui assurent un travail de protection contre les nombreux virus, bactéries et tout autre agent pathogène pouvant potentiellement présenter un danger pour l’organisme. Il regroupe également les moyens de lutte contre les cellules anormales produites par le corps et susceptibles de donner naissance à des cancers. Les réactions engendrées suite à la reconnaissance de ces « intrus » sont qualifiées de réponses immunitaires.

Système immunitaire Index physiologique Nutrixeal Info
  • Informations clés

Le système immunitaire discrimine ainsi le soi du non-soi afin de protéger au mieux l’organisme tout au long de sa vie. Immature à la naissance, il se construit au fils des années pour être un système spécifique et unique qui évolue au gré des contacts qu’il peut avoir avec des agents pathogènes.

Contrairement aux autres systèmes, tel que le système digestif, le système immunitaire n’est pas constitué d’organes groupés localement. Il s’agit plutôt d’un ensemble fonctionnel formé de deux principaux types de défense :

  • L’immunité inné qui est considérée comme la première ligne de défense face à l’entrée d’un agent pathogène dans l’organisme.
  • L’immunité adaptative ou acquise qui est une deuxième ligne de défense puisqu’elle n’entre en action qu’après une première exposition à l’agent pathogène ou substance étrangère.
Cellules du système immunitaire

Ainsi, les mécanismes de défense consistent en une immunité innée, responsable de la protection initiale contre les infections, ainsi qu’en une immunité adaptative, qui se développe plus lentement et met en œuvre une défense plus spécialisée.

LE SAVIEZ-VOUS ?

L’immunologie est l’étude des réponses immunitaires qui se produisent lorsqu’un organisme rencontre un agent pathogène ou une molécule étrangère.

Les cellules du système immunitaire sont présentes dans différents tissus et jouent des rôles distincts dans la défense de l’organisme. Certaines participent principalement à l’immunité innée, alors que d’autres sont dédiées à l’immunité adaptative. Enfin, certaines sont des agents doubles puisqu’elles interviennent dans les deux types de défense. Ces cellules sont ainsi réparties selon deux groupes :

  • Les cellules lymphoïdes dont la plupart sont à la base des réponses immunitaires adaptatives.
  • Les cellules non lymphoïdes dites myéloïdes qui jouent divers rôles notamment dans les réponses immunitaires innées.

À NOTER

Historiquement le terme « immunité » était dédié aux phénomènes de résistance de l’organisme face à l’attaque d’agents pathogènes. Toutefois, cette définition est plus complexe, puisqu’elle englobe désormais les réactions physiologiques en lien avec la présence de substances non infectieuses, telles que les molécules environnementales, les tumeurs…

Partagez cet article
Rédigé par
Equipe rédactionnelle de Nutrixeal Info

Notre travail de rédaction est toujours une aventure collective !
> Découvrez l'équipe de rédacteurs récurrents de Nutrixeal Info.

Défiler vers le haut
error: Ce contenu est protégé.