index nutraceutique nutrixeal info
Accueil > Artichaut

Artichaut

Plante familière des potagers depuis la nuit de temps, l’artichaut est autant utilisé pour ses propriétés gustatives que pour ses bienfaits santé. L’artichaut est en effet bien connu pour ses capacités à protéger le foie lors de problèmes hépatiques ou en cas d’excès, ce qui en fait un excellent pilier pour la santé hépatique et digestive. L’artichaut est une excellente source de composés phénoliques bioactifs, ainsi que d’inuline, de fibres et de minéraux.

artichaut index nutraceutique nutrixeal info

Caractéristiques de l’artichaut

L’artichaut est une plante comestible dont on consomme généralement le bouton floral, très apprécié dans la gastronomie française pour son côté raffiné et légèrement âpre. Plante vivace de la famille des Astéracées, l’artichaut (ou Cynara cardunculus f. scolymus) est, tout comme son cousin le cardon (Cynara cardunculus f. cardunculus), issu d’un chardon sauvage qui par croisements et améliorations est devenu la plante bien connue de nos potagers.

Carte d’identité : Artichaut

  • Nom commun : Artichaut
  • Nom scientifique : Cynara cardunculus f. scolymus
  • Classification botanique :
  • Ordre : Asterales
  • Famille : Asteraceae
  • Genre : Cynara
  • Espèce : Cynara cardunculus
artichaut
  • Type : Plante de type dycotylédone
  • Partie utilisée : feuilles et têtes
  • Principes actifs : Polyphénols (cyanidine…), inuline

Originaire du bassin méditerranéen, l’artichaut pousse sur des sols riches et drainés, sous des climats tempérés et chauds.

L’artichaut possède une tige droite, épaisse et cannelée, pouvant aller jusqu’à 2 m de haut. De la base de la plante jusqu’à l’inflorescence, on trouve de grandes feuilles semblables à celles du chardon mais non épineuses.

ÉTYMOLOGIE

Son nom botanique dérive en partie de la tradition qui consiste à fertiliser la plante avec des cendres (latin : cinis, cineris), et en partie du grec skolymos, qui signifie “chardon”.

Si on laisse l’artichaut complètement se développer, on peut voir apparaître à son sommet une grosse fleur violette. C’est cette fleur que nous consommons sous sa forme immature (avant la floraison).

L’artichaut est largement cultivé pour ces grandes inflorescences immatures, appelées capitules ou têtes, possédant des feuilles charnues comestibles (bractées) ainsi qu’un réceptacle, également appelé cœur d’artichaut.

artichaut : tete / capitule

Récoltées aux premiers stades de leur développement, les capitules représentent environ 30 à 40% du poids frais, selon la variété et le moment de la récolte. Comme seule la partie centrale du capitule est consommée, le rapport entre la fraction comestible et la biomasse totale produite par la plante est très faible (moins de 15 à 20% de la biomasse totale de la plante).

Usage ethnobotanique et culture contemporaine

Les feuilles d’artichaut sont appréciées depuis l’antiquité pour leurs effets bénéfiques notamment en tant qu’agent hépatoprotecteur, diurétique et détoxifiant.

Connu depuis le 4ème siècle avant J.C. comme aliment et plante médicinale, l’artichaut était largement apprécié par les Égyptiens, les Grecs et les Romains, qui l’utilisaient à la fois comme aliment et comme médicament pour ses effets bénéfiques contre les perturbations hépato-biliaires et comme aide digestive. Depuis, l’artichaut joue toujours un rôle important dans l’alimentation humaine, en particulier dans la région méditerranéenne, où il y contribue de manière significative à l’économie agricole méditerranéenne, avec une production annuelle d’environ 770 000 tonnes (> 60 % de la production mondiale totale).

L’Italie est le premier producteur mondial (environ 474 000 t), suivie de l’Espagne (215 000 t), de la France (55 000 t) et de la Grèce (25 000 t). L’artichaut est également cultivé au Proche-Orient (Turquie et Iran), en Afrique du Nord (Égypte, Maroc, Algérie, Tunisie), en Amérique du Sud (Argentine, Chili et Pérou) et aux États-Unis (principalement en Californie), et sa culture se répand en Chine (65 000 t en 2007).

Apports nutritifs de l’artichaut

L’artichaut est une excellente source de fibres alimentaires, sa teneur en fibres est bien supérieure à la moyenne présente dans les légumes crus (2,43 g/100 g). Il est également riche en vitamine B9 et potassium

artichaut apports nutritifs
Données issues de la base de données Aprifel.

Principes actifs de l’artichaut

Les propriétés nutritionnelles et les vertus santé de l’artichaut sont étroitement liées à sa composition phytochimique particulière, qui comprend notamment des taux élevés de polyphénols et d’inuline.

Les dérivés de l’acide caféique (acides chlorogéniques appartenant au groupe des acides phénoliques) sont les principaux composés phénoliques des têtes et des feuilles d’artichauts, avec une large gamme de dérivés de l’acide caféoylquinique dont le plus important est l’acide chlorogénique (acide 5-O-caféoylquinique). D’autres polyphénols tels que les flavonoïdes apigénine et lutéoline (tous deux présents sous forme de glucosides et rutinosides) ainsi que différents dérivés de cyanidine caffeoylglucoside ont été identifiés dans les tissus d’artichauts.

L’artichaut est le légume le plus riche en acides chlorogéniques, bien connus pour leurs propriétés antioxydantes.

Comme d’autres membres des astéracées, l’artichaut synthétise et accumule l’inuline en tant que réserve importante de glucides. L’inuline est considérée comme une fibre alimentaire. L’artichaut contient des molécules d’inuline ayant une longueur de chaîne allant jusqu’à 200 motifs, ce qui représente le plus haut degré de polymérisation des molécules d’inuline connu chez les plantes. L’inuline appartient à un groupe de polysaccharides à base de fructose appelés fructanes. Comme la plupart des fibres, l’inuline n’est pas digérée dans l’intestin grêle – les humains ne possédant pas les enzymes nécessaires à l’hydrolyse des fructanes – ce qui lui vaut d’influencer positivement la composition du microbiote intestinal.

Les propriétés thérapeutiques de l’artichaut ont longtemps été attribuées à sa teneur en cynarine (acide 1,3-O-dicaffeoylquinique). Cependant des études ont mis en avant que les nombreuses vertus santé de l’artichaut ne peuvent être attribuées à la présence d’un seul phytoactif mais plutôt à la présence de plusieurs composés actifs qui, ensemble, génèrent des effets bénéfiques additifs ou synergiques. Il s’agit notamment des acides mono- et dicaffeoylquiniques, et des flavonoïdes tels que la lutéoline et son 7-O-glucoside.

Allégations de santé de l’artichaut

Les extraits d’artichaut sont des nutraceutiques reconnus, qui ont fait l’objet de multiples dépôts de demande d’allégation santé auprès de la Commission Européenne (EFSA). Actuellement en attente d’évaluation, ces allégations santé se concentrent principalement autour de la sphère hépatique, rénale et digestive. Au-delà des propriétés détoxifiantes, des allégations santé concernent également la contribution indirecte de l’artichaut dans le maintien d’un système cardio-vasculaire optimal.

Voici une liste non exhaustive des allégations santé concernant l’artichaut :

  • L’artichaut contribue au fonctionnement normal du tractus intestinal. Il aide à soutenir la digestion et l’écoulement des sucs digestifs.
  • L’artichaut aide à maintenir un foie sain. Il aide à soutenir la fonction hépatique normale. Il stimule la fonction hépatique et biliaire.
  • L’artichaut aide à la détoxification.
  • L’artichaut soutient la fonction excrétrice des reins. Il est généralement connu pour sa contribution aux fonctions normales d’élimination urinaire.
  • L’artichaut est une source d’antioxydants qui contribuent à renforcer les défenses de l’organisme. Il protège les cellules et les tissus contre l’oxydation via son rôle contre les radicaux libres
  • L’artichaut contribue au maintien d’un taux normal des lipides sanguins. Il contribue ainsi à la santé cardiovasculaire. Dans ce cadre, l’artichaut favorise également la perte de poids.

En savoir plus sur les produits Nutrixeal associés :

Pour plus d’information sur les plantes “détox”, nous vous recommandons la lecture de notre guide de choix des plantes utiles pour le soutien de la sphère hépatique et de la détoxication : chardon-marie, desmodium, pissenlit, radis noir, chrysanthellum, etc.

plantes detox guide de choix nutrixeal info
Partagez cet article
Synonymes :
Cynara scolimus L.
Rédigé par
Equipe rédactionnelle de Nutrixeal Info

Notre travail de rédaction est toujours une aventure collective !
> Découvrez l'équipe de rédacteurs récurrents de Nutrixeal Info.

error: Ce contenu est protégé.