index nutraceutique nutrixeal info
Accueil > Pissenlit

Pissenlit

Le pissenlit est une plante très répandue en Europe, que nous sommes habitués à apercevoir dans nos prairies mais également à consommer, tant dans notre alimentation qu’en nutraceutique pour ses nombreuses vertus. Également nommée dent de lion ou horloge du berger, cette plante, parfois considérée comme une mauvaise herbe, bénéficie pourtant d’un usage ethnobotanique bien établi.

pissenlit index nutraceutique nutrixeal info

Caractéristiques du pissenlit

Si dans le langage courant le terme pissenlit peut renvoyer à différentes plantes à l’inflorescence similaire, au sens strict le pissenlit correspond aux espèces du genre Taraxacum, de la famille des Asteraceae.

Carte d’identité : le pissenlit

  • Nom commun : Pissenlit
  • Nom scientifique : Taraxacum officinale (L.) Weber
  • Autres noms : Dent-de-lion, laitue-de-chien, salade-de-taupe, horloge du berger…
  • Classification botanique :
  • Ordre : Asterales
  • Famille : Asteraceae
  • Genre : Taraxacum
  • Espèce : Taraxacum officinale (L.) Weber
pissenlit
  • Type : Angiospermes
  • Partie utilisée : Racines, feuilles, fleurs
  • Principes actifs : inuline…

Les pissenlits se caractérisent par une tige généralement creuse et une inflorescence plate et jaune. Ils produisent souvent des akènes à aigrettes particulièrement connus pour s’envoler lorsque l’on souffle dessus. Leur période de floraison s’étend de mai à novembre.

akenes a aigrettes du pissenlit

Cette plante peut pousser à l’état sauvage dans des conditions très variables. On en trouve ainsi sur la plupart des continents, et jusqu’à 2000 m d’altitude en Europe

Étymologiquement, le nom « pissenlit » serait issu des propriétés diurétiques de la plante. Le pissenlit est également appelé dent-de-lion en référence à la forme de ses feuilles profondément divisées. Ces dernières sont disposées en rosette, à la base de la tige. Cette dénomination est par ailleurs à l’origine du nom de la plante dans d’autres langues (dente di leone en italien ou encore dandelion en anglais).

Pissenlit : plante entière

En phytothérapie et nutraceutique, on utilise les feuilles (récoltées au printemps) et les racines des plantes de plus de deux ans (récoltées à l’automne).

Principes actifs du pissenlit

Le pissenlit renferme une richesse infinie en composés potentiellement bioactifs tels que des lactones sesquiterpéniques, des alcools triterpéniques, des polyphénols et des caroténoïdes.

actifs pissenlit

Les lactones sesquiterpéniques sont des actifs communs aux plantes de la famille des Astéracées. Composants lipophiles incolores, leur biosynthèse se fait à partir d’unités d’isoprène. Les sesquiterpènes sont généralement extraits des racines de pissenlit et regroupent un large panel de composés dont les plus abondants sont :

  • Eudesmanolides tétrahydoridentine B
  • Taraxacolide-0-β-glucopyranoside
  • 13-dihydrolactucine
  • Ixérine D
  • Acide germacranolide
  • Acide taraxinique
  • β-glucopyranoside
  • Ainslioside
  • Acide 13-dihydrotaraxinique β-glucopyranoside

La présence de lactones sesquiterpéniques induit l’amertume caractéristique du pissenlit, une amertume résultant notamment de la présence de taraxacolide, de dihydrolactucine, d’ixérine D, d’acides taraxiniques, de phénylpropanoïdes et de l’ainslioside. Ces composants sont souvent présents sous forme de glycosides. Les bienfaits du pissenlit pour la santé peuvent en grande partie être attribués à la présence de ces substances amères et de composés phénoliques, qui possèdent des propriétés antioxydantes.

L’acide chlorogénique est le polyphénol le plus abondant dans le pissenlit. Ester d’acide caféique et d’acide quinique, on le trouve dans toutes les parties de la plante (feuilles, racines, et fleurs)

Le taraxastérol est un alcool triterpénique, très présent dans les racines du pissenlit tout au long de l’année.

Jusqu’à 45% des racines de pissenlit sont constituées d’inuline, un glucide complexe (fructo-oligosaccharides) bien connu pour ses effets positifs sur la flore intestinale. Considéré comme une fibre alimentaire, l’inuline favoriserait en effet une composition optimale du microbiote intestinal.

Allégations santé

Les extraits de pissenlit ont fait l’objet de nombreux dépôts de demande d’allégation santé auprès de l’EFSA (actuellement en attente de validation).

Le pissenlit aide à soutenir les fonctions d’élimination de l’organisme (élimination rénale, fonction urinaire, détoxification, drainage) :

  • Favorise le fonctionnement hépatique. Permet de maintenir une fonction hépatique normale.
  • Contribue au bon fonctionnement du canal biliaire.
  • Contribue au confort digestif.
  • Supporte les fonctions hépatique et biliaire.
  • Supporte les mécanismes naturels de purification de l’organisme.
  • Favorise l’élimination des toxines.
  • Aide à maintenir les fonctions urinaires.

Le laboratoire Nutrixeal propose un extrait de pissenlit (ratio 4:1) dans son complexe spécifique pour la détoxification et la santé hépatique, Detoxea®.

Pour plus d’information sur les plantes “détox”, nous vous recommandons la lecture de notre guide de choix des plantes utiles pour le soutien de la sphère hépatique et de la détoxication : chardon-marie et silymarine, desmodium, pissenlit, radis noir, chrysanthellum, etc.

plantes detox guide de choix nutrixeal info
Partagez cet article
Rédigé par
Equipe rédactionnelle de Nutrixeal Info

Notre travail de rédaction est toujours une aventure collective !
> Découvrez l'équipe de rédacteurs récurrents de Nutrixeal Info.

error: Ce contenu est protégé.