Nutrixeal mise sur l'encapsulation liposomale avec le label ZetaGreen.
Accueil > Actualités > « Avec le Label ZetaGreen®, Nutrixeal s’attaque à un enjeu nutraceutique majeur : l’encapsulation liposomale »

« Avec le Label ZetaGreen®, Nutrixeal s’attaque à un enjeu nutraceutique majeur : l’encapsulation liposomale »

Cofondateur et dirigeant du laboratoire Nutrixeal, Guillaume Biola revient sur les enjeux liés aux techniques d’encapsulation liposomale et au lancement du label ZetaGreen®.


Nutrixeal Info : Le terme de « liposome » est plus ou moins familier aux oreilles de chacun, en particulier pour tous ceux qui s’intéressent un peu à la nutrition. C’est un terme que l’on a également beaucoup entendu dans le domaine de la cosmétique. Pour autant, tout le monde ne sait pas très précisément de quoi il s’agit…

En définitive, qu’est-ce donc qu’un liposome ?

Guillaume Biola : Ce qu’il faut retenir, c’est qu’un liposome est une petite vésicule fermée, une sorte de minuscule sphère, considérablement plus petite qu’une cellule humaine.

Les parois des liposomes sont constituées d’une double couche de molécules qui possèdent des propriétés dites « amphiphiles ». Les molécules amphiphiles se comportent un peu comme des aimants : la partie polaire de la molécule s’oriente en direction des solvants polaires (tels que l’eau), alors que la partie apolaire de la molécule s’oriente à l’opposé, vers les lipides.

Les phospholipides qui constituent les parois des liposomes et les membranes de nos cellules (comme la phosphatidylcholine ou la phosphatidylsérine) sont des exemples parfaits de molécules amphiphiles. Elles possèdent une tête polaire, hydrophile (groupe phosphate) et une queue apolaire, hydrophobe.

Les phospholipides sont les constituants des membranes cellulaires et des parois des liposomes.
Les phospholipides sont les constituants des membranes cellulaires, des parois des liposomes et des micelles.

NI : Ainsi, les membranes cellulaires de notre organisme possèdent certaines caractéristiques similaires aux liposomes.

Mais, dans le cas des liposomes, s’agit-il de structures naturelles ou artificielles ?

GB : Les liposomes existent bien-entendu dans la nature. Notre système digestif est en particulier une sorte d’usine à micelles et à liposomes. En particulier, les acides biliaires possèdent un pouvoir tensioactif assez fort, qui leur permet d’émulsionner les graisses du bol alimentaire, à l’intérieur duquel se forment naturellement des micelles et des liposomes. Les micelles et liposomes ainsi formés vont faciliter la digestion des nutriments hydrophobes.

Les liposomes possèdent en effet la capacité intéressante d’encapsuler les actifs nutraceutiques, en particulier les actifs fragiles et ceux dont l’absorption est réputée difficile. Les liposomes qui se forment naturellement dans notre système digestif peuvent notamment contribuer à faciliter l’assimilation des nutriments liposolubles, tels que :

  • Les acides gras polyinsaturés à longue chaîne, dont les oméga-3 (EPA, DHA, DPA…)
  • Les vitamines liposolubles : vitamine E (tocophérols et tocotriénols), vitamine K (ménaquinones), vitamine A (retinol), vitamine D (cholécalciférol)…
  • Les caroténoïdes (bêta-carotène, lutéine, zéaxanthine, astaxanthine…)
  • Certains polyphénols lipophiles, tels que la curcumine, par exemple.
metabolismes des lipides micelles et liposomes
Le métabolisme des lipides est un bon exemple de la formation de micelles lors de la digestion.

NI : Puisque ce phénomène d’encapsulation liposomale survient naturellement dans le tube digestif, pourquoi le prévoir également au niveau des principes actifs contenus dans les produits ?

Pourquoi l’enjeu est-il si important dans l’univers de la nutraceutique ?

GB : L’objectif de la recherche galénique est d’imiter et d’optimiser ce processus naturel, en encapsulant à l’avance les actifs nutraceutiques, en laboratoire, d’une manière aussi performante et stable que possible, afin de garantir une assimilation renforcée et constante des actifs, synonyme d’efficacité pour les suppléments nutraceutiques.

L’encapsulation liposomale est un challenge technologique qui concerne au premier chef l’industrie pharmaceutique. De nombreux projets de médicaments innovants s’appuient sur cette technologie. Dans le domaine de la nutraceutique, nous avons identifié plusieurs producteurs de liposomes destinés aux compléments alimentaires, principalement aux États-Unis, et également quelques-uns en Europe (Allemagne, Pays-Bas…)

Mais à ce jour, Nutrixeal est à notre connaissance le seul laboratoire français en capacité de produire ses propres liposomes à vocation nutraceutique. A notre connaissance, tous les autres laboratoires français qui commercialisent des produits sous forme liposomale sont dépendants de fournisseurs étrangers, qui fabriquent une matière première liposomale ou directement des produits finis (gélules ou formes liquides), commercialisés en marque blanche.

A l’inverse, à Nutrixeal, nous possédons nos propres lignes de production de liposomes et nos technologies propres d’encapsulation liposomale, rassemblées sous le label générique ZetaGreen®. Le laboratoire est désormais en mesure de produire des liposomes 100% « made in Nutrixeal » !

Tous les produits ZetaGreen® sont fabriqués directement par Nutrixeal, dans nos installation de Meylan, près de Grenoble. Le lancement de ce label ZetaGreen®, et de produits utilisant cette technologie au sein de la gamme Nutrixeal, est l’aboutissement de longues années de recherche et développement.

Logo ZetageGreen Nutrixeal, technique d'encapsulation liposomale.
Laboratoire nutraceutique Nutrixeal, site de production en Isère.
Implanté près de Grenoble, en Isère, le laboratoire Nutrixeal possède ses propres lignes de production.

NI : Nutrixeal se positionne donc comme un pionnier de la production de liposomes français appliqués à la nutraceutique. Cette démarche a dû impliquer un investissement fort du laboratoire ainsi que de nombreuses complications…

Pourquoi le laboratoire Nutrixeal a-t-il fait ce choix de développer ses propres technologies d’encapsulation liposomale ?

GB : L’autonomie de fonctionnement et la liberté pour le développement des nouveaux produits fait vraiment partie de l’ADN de Nutrixeal…

Depuis toujours, nous sommes fabricants de nos propres produits. Cela fait maintenant des années que nous travaillons en profondeur sur nos ingrédients, dont nous nous attachons à améliorer la stabilité, la concentration, la biodisponibilité…

Par ailleurs, nous sommes convaincus de l’importance de la technologie liposomale pour améliorer l’absorption (et d’ailleurs également la stabilité) de beaucoup d’actifs naturels.

Nous ne pouvons pas imaginer être exclusivement dépendants de partenaires étrangers sur une technologie aussi importante pour l’efficacité de nos produits.

Par ailleurs, il existe vraiment de grandes différences de qualité parmi les liposomes que l’on peut trouver sur le marché… Beaucoup de producteurs de liposomes n’ont pas les mêmes valeurs que nous en ce qui concerne le respect de l’environnement et de la santé des consommateurs. Par exemple, nous ne voulions pas de liposomes reposant sur l’usage de surfactants forts, sur l’utilisation de solvants ou de technologies hautement consommatrices en énergie. Nous voulions réellement maîtriser les technologies employées et les étapes de production, afin d’être en mesure de fabriquer des produits 100% conformes à nos valeurs.

ZetaGreen® : une technologie d’encapsulation liposomale respectueuse de l’environnement et de la santé des consommateurs.

NI : Vous précisez que les produits Nutrixeal ne contiennent pas de surfactant…

Qu’est-ce donc qu’un surfactant ?

GB : Un surfactant est une molécule dont la capacité tensioactive est beaucoup plus puissante que celle des phospholipides. Tellement plus puissante que les surfactants les plus forts sont assez déstabilisants pour nos membranes cellulaires, en particulier pour les cellules de l’intestin, dont les parois sont évidemment constituées de phospholipides, que les surfactants forts sont susceptibles de « bousculer ».

Le polysorbate 80 est un exemple de surfactant de synthèse très puissant, utilisé par de nombreux laboratoires de compléments alimentaires. Les surfactants tels que le polysorbate 80 peuvent être utilisés par les producteurs de lipides nutritionnels de deux manières différentes : soit en grande quantité, pour émulsionner les micelles ou les liposomes, soit en plus petite quantité, pour nano-enrober des nano-cristaux d’actifs (comme la curcumine par exemple). Ces techniques sont séduisantes sur le plan de l’efficacité, mais nous semblent éminemment dangereuses pour la santé des consommateurs et notamment pour l’intégrité de leur membrane intestinale. Nutrixeal se refuse évidemment à l’emploi de surfactants forts tels que le polysorbate 80 (dont le caractère potentiellement cancérogène et perturbateur endocrinien fait par ailleurs l’objet d’investigations).

NI : Tous les surfactants forts sont-ils d’origine synthétique ?

GB : Non, pas nécessairement. Certains extraits naturels possèdent des propriétés analogues.

NI : Pourrait-on envisager des liposomes bio ?

GB : Nous y travaillons naturellement, la difficulté étant de sourcer des phospholipides bio de bonne qualité, suffisamment riches en phosphatidylcholine. Pour l’instant, nous sommes toujours en phase d’essai, et les résultats ne sont pas encore à la hauteur de nos attentes.


NI : Cette nouvelle technologie ZetaGreen® ouvre donc de nombreuses perspectives pour aller toujours plus loin dans l’amélioration de l’assimilation des actifs.

La technologie ZetaGreen® sera-t-elle utilisée dans beaucoup de produits Nutrixeal ?

GB : L’encapsulation liposomale s’applique aussi bien à des actifs hydrosolubles que liposolubles. Toutefois, elle n’a de sens que pour des actifs dont l’assimilation est habituellement difficile, ou pour lesquels existent des seuils d’absorption ou de tolérance intestinale (comme la vitamine C).

Nous n’utiliserons donc les liposomes et la technologie ZetaGreen® que lorsque le recours à cette technologie s’avèrera pertinent.

A l’heure actuelle, plusieurs produits sont déjà matures, comme par exemple :

ester C Poudre vitamine C Nutrixeal
Le produit Ester-C® PhytoComplex en poudre utilise la technologie ZetaGreen®polar instant.
Vitamine C liposomale Nutrixeal Quali-C ZetaGreen.
Le produit Ester-C® PhytoComplex en poudre utilise la technologie ZetaGreen®polar instant.
  • Ester-C® PhytoComplex en poudre, qui bénéficie de la technologie liposomale ZetaGreen® polar instant, une variante efficace dédiée aux poudres hydrosolubles

D’autres produits sont évidemment en préparation.

L’une des limites est que la technologie liposomale est plutôt réservée aux actifs hautement purifiés. Tous les extraits de plante ne sont pas concernés. Mais dans les prochains mois, de nombreux actifs de la gamme Nutrixeal pourront bénéficier des différentes variantes de la technologie ZetaGreen®.

Variantes ZetaGreen liposomes Nutrixeal
Les 3 variantes de la technologie ZetaGreen® la rendent applicable aux actifs hydrophiles ou hydrophobes, ainsi qu’à différentes galéniques.

À lire également :

Partagez cet article
Laisser un commentaire / avis

Défiler vers le haut
error: Content is protected !!