index nutraceutique nutrixeal info
Accueil > Zéaxanthine

Zéaxanthine

La zéaxanthine est un caroténoïde très proche de la lutéine. Comme cette dernière, la zéaxanthine joue un rôle majeur dans les organismes vivants, notamment grâce à son fort pouvoir antioxydant et ses propriétés optiques.

Quels sont les caractéristiques de la zéaxanthine ? Quels sont ses rôles biologiques ? Présentation de ce pigment essentiel.

Zeaxanthine index nutraceutique Nutrixeal Info.

Structure chimique de la zéaxanthine et variabilité isomérique

La zéaxanthine est un isomère de la lutéine et l’un des caroténoïdes xanthophylles les plus communs dans la nature.

La zéaxanthine partage la formule chimique brute de la lutéine (C40H56O2 pour une masse molaire de 568,88 g/mol) et ne diffère de cette dernière que par l’emplacement d’une seule double liaison dans l’un des deux cycles terminaux. Par conséquent, la zéaxanthine ne possède plus que deux centres asymétriques, contre trois pour la lutéine.

Structure chimique 3D de la zeaxanthine.
Structure chimique 3D de la zeaxanthine.

Du fait de cette différence, la zéaxanthine ne compte que 4 stéréoisomères, dont l’isomère (3R,3’S) appelé méso-zéaxanthine. Le stéréoisomère le plus courant de la zéaxanthine est la forme (3R,3’R)-zéaxanthine. Les 4 isomères sont visiblement représentés dans l’alimentation, car si la macula de l’œil humain recèle majoritairement l’isomère principal (3R,3’R), elle contient également la méso-zéaxanthine et même (en beaucoup plus petites quantités) l’isomère (3S,3’S).

luteine zeaxanthine mesozeaxanthine
Structures moléculaires de la lutéine, zéaxanthine et méso-zéaxanthine.

Astuce : Pour mieux décoder la signification spatiale de ces notations de structure chimique, lisez notre article consacré aux notations scientifiques.

Pour aller plus loin sur les différences et les points communs entre tous ces caroténoïdes, consultez les autres fiches de l’index nutraceutique :

index nutraceutique nutrixeal info vignette

Sources alimentaires de zéaxanthine

Les sources de zéaxanthine sont nombreuses dans le monde végétal. Ce caroténoïde fait partie des principaux pigments qui donnent au paprika, au maïs, au safran ou aux baies de goji leurs couleurs caractéristiques.

La zéaxanthine est à l'origine de la couleur du maïs.
Épis de maïs.
La zéaxanthine est à l'origine de la couleur des baies de goji.
Baie de goji.

Mais les aliments qui contiennent naturellement les plus grandes quantités de zéaxanthine sont les légumes verts à feuilles sombres tels que le chou vert, les épinards, les feuilles de radis, les bettes, la laitue romaine, le cresson, la moutarde, etc.

Zéaxanthine : épinards
Feuilles d’épinards
Cotes de bettes.

La spiruline, qui contient beaucoup de caroténoïdes xanthophylles, est également une source intéressante de zéaxanthine.

Détail intéressant, la zéaxanthine du safran est le précurseur des deux métabolites (picrocrocine et safranal), qui donnent au safran son arôme, son odeur caractéristique, et également une bonne part de ses bénéfices pour la santé !

Rôle de la zéaxanthine chez les végétaux

Tout comme la lutéine, l’astaxanthine, le bêta-carotène (et l’ensemble des caroténoïdes), la zéaxanthine a, chez les végétaux, un rôle d’absorption de la lumière (en particulier la lumière bleue), de filtration et de régulation de la transmission d’énergie lumineuse vers les chloroplastes. Les caroténoïdes xanthophylles de type zéaxanthine sont donc en quelque sorte des cofacteurs de la photosynthèse et des protecteurs vis-à-vis des radicaux libres qui résultent de la surexcitation de la chlorophylle.

Axes nutraceutiques et allégations santé

Malgré l’abondante bibliographie scientifique qui documente l’intérêt des caroténoïdes xanthophylles, aucune allégation santé n’a pour l’instant été validée par l’EFSA pour la zéaxanthine.

Publications scientifiques sur la zéaxanthine
La plateforme PubMed recense plus de 3500 publications scientifiques sur la zéaxanthine.

Compte tenu de sa capacité à absorber la lumière bleue et de son affinité pour la macula, zone de la rétine impliquée dans la vision centrale, la zéaxanthine est souvent introduite dans des formulations destinées à la santé visuelle.

Les scientifiques pensent aujourd’hui avoir identifié des protéines de transfert capables de se lier aux caroténoïdes xanthophylles circulant dans le plasma afin de faciliter leur passage vers la macula.

Références

[1] Li, B; Vachali, P; Bernstein, P. S. (2010). Human ocular carotenoid-binding proteins. Photochemical & Photobiological Sciences. 9 (11): 1418–25. doi:10.1039/c0pp00126k. PMC 3938892. PMID 20820671

Partagez cet article
Rédigé par
Equipe rédactionnelle de Nutrixeal Info

Notre travail de rédaction est toujours une aventure collective !
> Découvrez l'équipe de rédacteurs récurrents de Nutrixeal Info.

Défiler vers le haut
error: Ce contenu est protégé.