index nutraceutique nutrixeal info
Accueil > Ginseng

Ginseng

Le ginseng est une plante emblématique des pharmacopées traditionnelles asiatiques, qui prêtent à ses racines de nombreuses vertus. Cet ingrédient a d’ailleurs fait l’objet de plusieurs demandes d’allégations santé auprès de l’EFSA.

Quels sont les bienfaits de cette plante ? Quels actifs contient-elle ? Comment bénéficier de ses bienfaits en supplémentation ? Nutrixeal fait le point.

ginseng nutrixeal info

Un tubercule à la renommée mondiale

Ginseng coréen et ginseng américain

Le ginseng est une plante vivace, du genre Panax et de la famille des Araliaceae. Le terme « Panax » vient du grec « panacos » qui signifie « remède qui guérit tout » (« pan-pás » qui signifie « tout » et « axos » qui signifie « cure »), d’où la dénomination de « panacée » pour désigner le ginseng.

On dénombre une dizaine d’espèces de ginseng sur les différents continents, mais seules deux espèces ont acquis une certaine notoriété :

  • Panax quinquefolium : le ginseng américain
  • Panax ginseng C.A. Meyer : le ginseng rouge coréen

À NOTER :

Une espèce japonaise, Panax japonicum, a également été mise en lumière par certains travaux.

Si le ginseng américain est principalement produit en Amérique du Nord, le ginseng coréen ou asiatique est cultivé dans les régions tempérées froides du nord-est de la Chine et de la péninsule coréenne.

Panax ginseng CA meyer : ginseng asiatique
Panax ginseng C.A. Meyer est appelé ginseng asiatique ou ginseng coréen.

Une « racine homme » à l’utilisation millénaire

En dialecte chinois ainsi qu’en coréen, le nom donné à cette plante signifie « Racine Homme », en référence à ses racines qui poussent en prenant la forme d’un homme.

Ce sont en effet bien les racines du ginseng qui recèlent tous ses trésors et qui font l’objet d’une utilisation nutraceutique.

Depuis plus de 4000 ans, la racine du ginseng occupe une place importante dans la pharmacopée traditionnelle chinoise : il s’agit de l’une des plus anciennes plantes médicinales utilisées à travers le monde. Ses bienfaits sont notamment relatés en Chine dans l’un des plus anciens livres de l’histoire, le Pen Tsao, qui répertorie 365 substances bénéfiques à l’homme.

Concernant le ginseng américain, on prend note également d’une utilisation par les Amérindiens à l’époque pré-colombienne. C’est seulement au début du XIIIe siècle que des missionnaires Jésuites font le lien entre cette plante médicinale observée en Orient et celle poussant dans les forêts du Canada.

L’identification et la classification de cette plante a réellement lieu au milieu du XIXe siècle, mais la recherche scientifique s’y intéresse particulièrement à partir du milieu du XXe siècle.

Publications scientifiques sur le ginseng
La plateforme PubMed recense plus de 10 000 publications contenant le terme “ginseng” entre 1970 et 2020.

Une plante rare à l’état sauvage

Le ginseng se rencontre encore à l’état sauvage en Corée, ainsi d’ailleurs que sur le continent nord-américain. Sur les deux continents, la plante sauvage se fait cependant rare, phénomène dû à son grand succès auprès des consommateurs et à la déforestation. Pour l’anecdote, le prix des racines de ginseng coréen sauvage crève paraît-il tous les plafonds et ces plantes feraient l’objet de ventes aux enchères en Corée, lorsqu’un promeneur a la chance d’en découvrir dans la nature…

Ainsi, les extraits de ginseng utilisés dans les compléments alimentaires proviennent donc de ginseng cultivé, selon des méthodes de culture qui ont toutes été mises au point en Corée.

La culture du ginseng demande particulièrement d’attention et de temps, puisque les plantes doivent avoir de 5 à 8 ans d’âge avant toute récolte des racines, de façon à ce que les racines contiennent bien la teneur attendue en principes actifs.

C’est d’ailleurs le caractère long et difficile de cette culture qui explique en partie le prix élevé de la matière première et des extraits de ginseng.

Principes actifs du ginseng

Quelle que soit l’espèce, on retrouve dans les racines de ginseng plusieurs familles de composés actifs. Ceux qui ont le plus attiré l’attention des scientifiques sont les ginsenosides et les triterpènes, dont le protopanaxadiol.

Le profil précis et la quantité de principes actifs diffère quelque peu entre les deux espèces, et les usages ethnobotaniques ne sont pas entièrement identiques pour Panax ginseng et Panax quinquefolium. Certains ginsenosides sont d’ailleurs totalement spécifiques d’une espèce particulière. Le contenu de la racine en ginsenosides varie également dans des proportions importantes, à la fois quantitativement et qualitativement, selon l’origine géographique, l’âge de la plante et les conditions de culture.

POUR ALLER PLUS LOIN :

Un peu de chimie…

Les ginsenosides sont des molécules qui font partie de la grande famille des saponines. Plus précisément, il s’agit d’hétérosides de la série des dammaranes.

Les ginsenosides font l’objet d’une classification, avec deux principaux groupes de molécules qui diffèrent par la structure carbonée de leur forme aglycone. On distingue donc la famille des dammaranes, qui contient la majorité des ginsenosides, et la famille des oleananes.

La famille des dammaranes se subdivise elle-même en deux sous-groupes, avec les panaxadiols et les panaxatriols. Le nom attribué à cette famille de molécules dérive de la résine de dammar, une résine naturelle que l’on retrouve chez certains arbres tropicaux.

La structure des ginsenosides de type dammarane est tétracyclique alors que les ginsenosides de la famille des oleananes ont une structure pentacyclique.

ginsenosides ginseng

Absorption et métabolisme intestinal des ginsenosides

Les ginsenosides du ginseng ont une relativement faible biodisponibilité, liée d’une part à une assez faible assimilation intestinale et d’autre part à leur métabolisation assez rapide par la flore microbienne de l’intestin.

Toutefois, certains auteurs estiment que les métabolites des ginsenosides qui résultent de l’action du microbiote intestinal pourraient également être actifs sur le plan biologique et responsables d’une partie des effets physiologiques attribués au ginseng.

Mécanismes d’action des ginsenosides

De très nombreuses publications ont été consacrées aux effets physiologiques des ginsenosides. Certains effets antioxydants ont pu être décrits, mais les principaux mécanismes d’action des ginsenosides pourraient découler :

  • de leur similarité structurelle avec les hormones stéroïdiennes ;
  • d’une possible action d’agoniste de ces hormones ;
  • ainsi que d’interactions possibles entre les ginsenosides (aux propriétés amphiphiles) avec les membranes cellulaires.

Les bienfaits du ginseng en supplémentation

Allégations santé concernant le ginseng

Plante d’usage traditionnel, le Panax gingeng a fait l’objet de très nombreuses demandes d’allégations santé auprès de l’EFSA (en attente). Ces allégations concernent notamment :

Mémoire concentration : compléments alimentaires Nutrixeal

La fonction cognitive :

Le ginseng aide à maintenir de bonnes performances cognitives. Il renforce les capacités de mémorisation. Il contribue à une bonne circulation sanguine associée à de bonnes performances cérébrales et à une bonne réactivité. Il promeut les capacités d’apprentissage. Il contribue à promouvoir la vigilance.

Tonus, énergie : compléments alimentaires Nutrixeal

L’énergie :

Le ginseng aide à maintenir la force, la sensation d’énergie et de vitalité, le bien-être physique et mental. Il contribue à soutenir la vitalité et la résistance de l’organisme au stress. Il améliore la performance physique. Il contribue à combattre la fatigue.

Antioxydants naturels : compléments alimentaires Nutrixeal

La défense contre les radicaux libres :

Le ginseng contribue à la protection cellulaire. Il est une source d’antioxydants.

Immunité et modulation immunitaire : compléments alimentaires Nutrixeal

Le système immunitaire :

Le ginseng stimule la production de lymphocytes T, qui sont une composante du système immunitaire. Il contribue aux défenses naturelles et au bon fonctionnement du système immunitaire.

Contrôle de la glycémie : compléments alimentaires Nutrixeal

La glycémie :

Le ginseng contribue à limiter la glycation, ce qui pourrait améliorer le contrôle de la glycémie sanguine. Il aide à maintenir un taux normal de glucose dans le sang dans le cadre d’un mode de vie sain.

Santé cardiovasculaire, circulation veineuse, artères, cholestérol compléments alimentaires Nutrixeal

Le système cardio-vasculaire :

Le ginseng contribue naturellement à une fonction cardio-vasculaire saine.

Avis Nutrixeal sur le ginseng

L’immense popularité mondiale des extraits de Panax ginseng et la bibliographie abondante sur cet ingrédient phare des pharmacopées asiatiques sont de bons indices de sa réelle efficacité dans les axes traditionnelles d’utilisation nutraceutique.

Le Panax ginseng constitue donc à la fois une alternative crédible et un complément naturel à l’action d’autres plantes nutraceutiques, souvent qualifiées d’adaptogènes, telles que la Rhodiola rosea ou l’ashwagandha.

index nutraceutique nutrixeal info vignette

Pour en savoir plus dans l’index nutraceutique :

Toutefois, le revers de médaille de cette grande popularité est la grande hétérogénéité qualitative des extraits de ginseng présents sur le marché. De nombreux produits de fabrication asiatique un peu obscure sont distribués sur le web et par différents canaux de distribution.

alerte complements alimentaires Nutrixeal info

Pour plus de sécurité, si on souhaite se supplémenter avec un extrait de Panax ginseng, il est donc prudent de s’en remettre exclusivement à un fournisseur de confiance, ayant pignon sur rue en occident !

Références

[1] P. Goetz, D. Delaporte, P. Stoltz (Eds.). Le Ginseng: Vertus thérapeutiques d’une plante adaptogène. Springer, Paris, 2009: pp. 11–18. https://doi.org/10.1007/978-2-287-79924-2_1

Partagez cet article
Rédigé par
Equipe rédactionnelle de Nutrixeal Info

Notre travail de rédaction est toujours une aventure collective !
> Découvrez l'équipe de rédacteurs récurrents de Nutrixeal Info.

Défiler vers le haut
error: Ce contenu est protégé.