index nutraceutique nutrixeal info
Accueil > Méthylsulfonylméthane

Méthylsulfonylméthane [MSM]

Le méthylsulfonylméthane, plus connu sous le nom de MSM, est un composé soufré présent naturellement au sein de l’organisme, dans nos fluides corporels et tissus conjonctifs (tendons, collagène, cartilage,…). On en trouve dans de nombreux aliments, où il constitue une excellente source de soufre, très assimilable par l’organisme.

Méthylsulfonylméthane MSM index nutraceutique Nutrixeal Info

Cependant, les teneurs des aliments sont très faibles : l’alimentation n’est donc pas en mesure d’apporter des quantités très significatives de MSM. Les progrès en nutraceutique permettent de proposer, depuis la fin des années 90, des suppléments à base de méthylsulfonylméthane afin de bénéficier de doses bioactives en MSM et ainsi renforcer ses apports en soufre.

Une source de soufre très assimilable

Le méthylsulfonylméthane (MSM), également appelé diméthyle sulfone, est une molécule chimique soufrée, c’est-à-dire qu’elle contient un atome de soufre (S). Sa structure chimique est relativement simple avec une faible masse molaire (94,13 g/mol).

structure msm methylsulfonylmethane nutrixeal info
Au centre de la structure chimique du MSM se trouve un atome de soufre.

Facilement assimilable, sans désordre digestif avéré, le MSM est une excellente source de soufre pour l’organisme.

Il s’agit en effet d’une forme “organique” de soufre (molécule contenant des atomes de carbone), beaucoup mieux assimilée par l’organisme que le soufre sous forme minérale. Le MSM a par ailleurs une odeur neutre (pas d’odeur caractéristique « soufrée » souvent déplaisante).

Même si les mécanismes d’action du MSM ne sont pas encore complètement élucidés, il agirait comme donneur de soufre et contribuerait ainsi à maintenir l’intégrité de nombreux tissus.

Le soufre est en effet un oligo-élément essentiel pour l’organisme. Il sert notamment à la synthèse de deux acides aminés soufrés essentiels : la méthionine et la cystéine. Il entre également dans la structure d’une centaine de composés biologiques tels que la chondroïtine sulfate, le glutathion, des protéines impliquées dans le métabolisme du fer, des enzymes, ou encore certaines vitamines comme les vitamines B1 et B8…

Que ce soit au travers des aliments ou des compléments alimentaires, le MSM consommé est très rapidement absorbé (moins d’une heure) par le système digestif[1]

En raison de sa forte capacité à pénétrer les membranes et à diffuser dans tout l’organisme, il est difficile de suivre le devenir dans l’organisme du MSM et ainsi d’en déterminer les mécanismes d’action précis.

Du MSM naturel en petites quantités dans nos aliments

Le MSM est une source de soufre présente dans de nombreux aliments. De manière générale, cette molécule est très largement présente dans les fruits, les légumes et les céréales, mais en faibles quantités. On en trouve notamment dans le piment, les oignons, les choux de Bruxelles, l’ail, les asperges ou encore le germe de blé. Le MSM est par ailleurs présent en forte concentration dans la prêle.

Aliments riches en soufre / msm
Exemples d’aliments d’origine végétale contenant du méthylsulfonylméthane.

Le lait et les œufs sont par ailleurs les produits d’origine animale en contenant le plus.

La teneur en soufre des sols influençant fortement les concentrations en méthylsulfonylméthane de la plante, le taux en MSM des aliments végétaux peut considérablement varier en fonction des espèces et de la saison.

BON À SAVOIR

Le MSM est un composé naturellement synthétisé et absorbé par les végétaux durant le cycle du soufre de la Terre. 

En point de départ de celui-ci, algues marines, phytoplancton et autres microorganismes des océans absorbent du soufre inorganique puis dégagent des composés sulfurés (soufre organique), ensuite transformés en sulfure de diméthyle (DMS). Une petite partie du DMS (1 à 2%) est relargué dans l’atmosphère. Là, par oxydation due à l’ozone ou aux rayonnements UV par exemple, il est transformé en MSM.

msm et cycle du soufre nutrixeal info
Place du MSM dans le cycle du soufre.

Le MSM, hautement hydrosoluble, se concentre au sein de la vapeur atmosphérique puis retourne sur Terre via les précipitations. Une fois absorbé par les sols, le MSM est capté à la fois par les plantes (qui l’absorbent rapidement et le stockent) et par les bactéries (qui l’utilisent).

Production de MSM : les enjeux de la purification[2]

La très faible teneur des aliments en MSM ne permet pas d’extraire ou d’isoler ce composé. Pour obtenir du MSM en grande quantité, afin de bénéficier de ses propriétés biologiques au travers de pharmaceutiques ou de compléments alimentaires, les scientifiques ont donc élaboré des procédés de synthèse industrielle. Le MSM ainsi obtenu est dit biomimétique : il présente la même structure et la même innocuité que le MSM naturel. Cela permet d’avoir accès à des quantités bioactives de MSM sans avoir à ingérer de grandes quantités d’aliments.

Si tous les produits à base de MSM disponibles sur le marché utilisent les mêmes matières premières, il y a cependant de grandes différences dans les processus de purification.

Le MSM obtenu doit en effet être séparé de l’eau et des autres sous-produits de la réaction. La séparation se fait généralement par l’un des deux procédés suivants : la cristallisation ou la distillation.

production du msm nutrixeal info

La cristallisation consiste à chauffer la solution pour solubiliser le MSM puis à la refroidir, pour amener le MSM à former des cristaux. Cependant, lors de la formation des cristaux (au sein de la solution), des impuretés et contaminants peuvent être piégés à l’intérieur. Le produit obtenu peut alors contenir des métaux lourds, de l’eau résiduelle et d’autres impuretés.

purification du msm par cristallisation nutrixeal info

La distillation consiste à séparer le MSM du reste de la solution en utilisant son point d’ébullition, c’est-à-dire la température à laquelle il passe de l’état liquide à l’état gazeux. Cette caractéristique physico-chimique est spécifique à chaque composé. Ainsi, à la bonne température, seul le MSM s’évapore. Après refroidissement de ce gaz, on obtient du MSM pur. Cela garantit une pureté quasiment parfaite (pureté de 99,9% testée sur chaque lot par une structure indépendante).

methodes de purification par distillation du msm nutrixeal info

Bien que la distillation soit gourmande en énergie, elle est reconnue comme la meilleure méthode. Les producteurs d’OptiMSM® sont les seuls producteurs de méthylsulfonylméthane à utiliser la distillation pour la purification.

MSM et nutraceutique

Allégations santé autorisées

Malgré l’abondante littérature scientifique ainsi que les essais cliniques de bonne qualité sur le MSM, aucune allégation santé n’a encore été autorisée par la Commission Européenne (EFSA) en ce qui concerne cet ingrédient.

Le MSM dans la gamme Nutrixeal

Chez Nutrixeal, nous ne proposons que du MSM qualité OptiMSM® qui est une matière ultra pure et dénuée de contaminants ou de substances allergisantes. OptiMSM® est à l’heure actuelle la forme la plus pure disponible sur le marché des nutraceutiques. Grâce au procédé de distillation unique utilisé par le producteur, OptiMSM® est dépourvu de résidus de métaux lourds, d’impuretés et de contaminants. Chaque lot est testé afin de valider l’absence de potentielles substances allergisantes. Désigné comme substance « GRAS » (Generally Recognized As Safe) par la FDA (Food and Drug Administration), OptiMSM® répond aux normes microbiologiques les plus strictes.

Plusieurs dosages et formes de MSM sont disponibles chez Nutrixeal :

OptiMSM® 500 mg

Dosé à 500 mg par gélule de MSM de qualité OptiMSM®

OptiMSM® 1000 mg

Dosé à 1000 mg par gélule de MSM de qualité OptiMSM®

OptiMSM® poudre

Poudre hydrosoluble ultra pure de MSM de qualité OptiMSM®

Références

[1] Wong, T.; Bloomer, R.; Benjamin, R.; Buddington, R. Small Intestinal Absorption of Methylsulfonylmethane (MSM) and Accumulation of the Sulfur Moiety in Selected Tissues of Mice. Nutrients 2017, 10 (1), 19.

[2] Butawan, M.; Benjamin, R. L.; Bloomer, R. J. Methylsulfonylmethane: Applications and Safety of a Novel Dietary Supplement. Nutrients 2017, 9 (3).

[3] Layman, D. L.; Jacob, S. W. The Absorption, Metabolism and Excretion of Dimethyl Sulfoxide by Rhesus Monkeys. Life Sci. 1985, 37 (25), 2431–2437.

Partagez cet article
Rédigé par
Equipe rédactionnelle de Nutrixeal Info

Notre travail de rédaction est toujours une aventure collective !
> Découvrez l'équipe de rédacteurs récurrents de Nutrixeal Info.

Défiler vers le haut
error: Ce contenu est protégé.