index physiologique nutrixeal info
Accueil > Thymus

Thymus

Le thymus est une petite glande située dans la partie supérieure du thorax, à l’arrière de la partie haute du sternum.

Il fait partie, avec la moelle osseuse, des organes lymphoïdes primaires, c’est-à-dire qu’il intervient dans la maturation des cellules immunitaires.

Thymus Index physiologique Nutrixeal Info
  • Informations clés
  • Le thymus est le lieu privilégié pour la différenciation et la sélection des lymphocytes T, acteurs immunitaires clés du système immunitaire spécifique (immunité adaptative).
  • Le thymus joue notamment un rôle très important dans la mise en place du système immunitaire chez l’enfant

Sur le plan histologique, le thymus est un organe bilobé : chaque lobe est organisé en unités fonctionnelles (les lobules) séparées entre elles par des invaginations appelées trabécules. Au sein de ces lobules, on distingue une zone externe, la corticale (ou cortex), et une zone plus centrale, la médullaire.

thymus structure Nutrixeal Info

Le thymus augmente progressivement en taille durant l’enfance jusqu’à atteindre sa taille maximale à la puberté. À la puberté, il subit une décroissance progressive, appelée « involution thymique » : de 15 g à la naissance, il atteint 35 g à la puberté pour régresser jusqu’à moins de 6 g chez les personnes de plus de 70 ans. Durant ce processus, la majorité du tissu lymphoïde est remplacé par du tissu adipeux, expliquant le changement de couleur du thymus que l’on peut observer au fils du temps : rouge à la naissance, du fait de sa haute vascularisation, il vire vers le jaune chez la personne âgée suite à l’infiltration de tissu adipeux.

Rôle du thymus dans la différenciation des lymphocytes T

Le thymus participe activement à la différenciation des cellules immunitaires adaptatives de type lymphocytes T. Les précurseurs des lymphocytes T, provenant de la moelle osseuse, pénètrent dans le thymus. Ils migrent ensuite vers le cortex pour se diriger dans la médullaire. C’est durant ce trajet que le processus de différenciation des lymphocytes T a lieu, sous l’influence de deux hormones synthétisées par le thymus : la thymopoïétine et la thymuline. Les lymphocytes acquièrent alors leurs récepteurs antigéniques qui permettent la reconnaissance de l’antigène.

Nouvellement synthétisés, les lymphocytes T naïfs sont la cible d’un contrôle qualité dans le thymus :

  • une sélection positive permet de vérifier que les récepteurs antigéniques sont fonctionnels ;
  • une sélection négative permet de vérifier que les récepteurs antigéniques ne reconnaissent pas des antigènes du soi (ce qui pourrait être à l’origine de maladies auto-immunes).
Partagez cet article
Rédigé par
Equipe rédactionnelle de Nutrixeal Info

Notre travail de rédaction est toujours une aventure collective !
> Découvrez l'équipe de rédacteurs récurrents de Nutrixeal Info.

Défiler vers le haut
error: Ce contenu est protégé.