index physiologique nutrixeal info
Accueil > Antigènes

Antigènes

Un antigène est une molécule naturelle ou synthétique (organique ou non) susceptible d’être reconnue par un récepteur de l’immunité adaptative. Les antigènes sont généralement des protéines, des polysaccharides et des dérivés lipidiques. De façon générale, une substance est considérée comme antigène dès lors que le système immunitaire la reconnaît comme étrangère et provoque une réponse par la production d’anticorps.

Antigènes  Index physiologique Nutrixeal Info
  • Informations clés
  • Les antigènes peuvent être des corps étrangers mais aussi, dans certains cas, des éléments de notre organisme.
  • Un antigène peut être reconnu par des récepteurs spécifiques portés par nos cellules immunitaires, et induire ainsi une réponse immunitaire.

On distingue principalement deux types d’antigènes :

  • des antigènes exogènes, qui sont considérés comme des corps étrangers à l’organisme ;
  • des antigènes endogènes, qui sont propres à l’organisme mais qui peuvent être considérés comme étrangers par le système immunitaire (phénomène notamment mis en cause dans le cadre des pathologies auto-immunes).

Pour reconnaître les antigènes et les éliminer, les cellules immunitaires adaptatives portent sur leur surface des récepteurs bien spécifiques qui peuvent être de deux types :

  • BCR (pour B-Cell Receptor en anglais) : récepteurs à l’antigène des lymphocytes B (devenant anticorps lorsqu’ils sont sécrétés) ;
  • TCR (pour T-Cell Receptor en anglais) : récepteurs à l’antigène des lymphocytes T.
Antigène et récepteur Nutrixeal Info
Récepteur TCR lié à un complexe antigène-CMH.

Un antigène est défini selon son antigénicité et son immunogénicité.

L’antigénicité correspond à la capacité de l’antigène à être reconnu par le système immunitaire et est définie par ses propriétés de liaison aux différents types de récepteur. En effet, alors que les BCR reconnaissent toutes formes d’antigènes, les TCR ne reconnaissent que des antigènes protéiques sous forme peptidique qui sont associés aux molécules du Complexe majeur d’histocompatibilité (CMH).

L’immunogénicité correspond quant à elle au potentiel d’un antigène à induire une réponse immunitaire. Seuls les antigènes qui provoquent une réponse immunitaire adaptative sont qualifiés d’immunogènes.

Une substance peut être antigénique mais pas immunogène : elle peut être reconnue par un récepteur mais ne pas entraîner de réponse immunitaire adaptative.

Partagez cet article
Rédigé par
Equipe rédactionnelle de Nutrixeal Info

Notre travail de rédaction est toujours une aventure collective !
> Découvrez l'équipe de rédacteurs récurrents de Nutrixeal Info.

Défiler vers le haut
error: Ce contenu est protégé.