index nutraceutique nutrixeal info
Accueil > Membrane d’œuf de poule

Membrane d’œuf de poule

La membrane d’œuf de poule constitue un ingrédient nutraceutique relativement récent qui a pourtant déjà fait l’objet de très nombreuses études scientifiques, dont des études cliniques, notamment dans le domaine du sport et de la santé articulaire. Son action semble reposer sur la synergie des actifs qu’elle contient, et présenter une efficacité supérieure à celle de ces mêmes actifs pris en isolés.

Les œufs de poules, des trésors nutritionnels

Particulièrement connus pour leur teneur en protéines et en lipides très élevée, les œufs comptent parmi les aliments les plus nutritifs pour l’Homme. Leur composition riche et très variée présente un grand intérêt nutritionnel mais semblerait également apporter certains bénéfices santé spécifiques.

Les coquilles d’œufs notamment font depuis longtemps partie des recettes traditionnelles plébiscitées pour les maux du quotidien et particulièrement pour la santé articulaire. La recherche scientifique met désormais particulièrement en lumière la membrane d’œuf, ou membrane coquillière, cette fine pellicule qui recouvre l’intérieur de la coquille, et qui la sépare du blanc d’œuf.

Structure d'un œuf de poule et membrane coquillère.
La membrane coquillière, très mince, tapisse la face interne de la coquille des œufs de poule.

Cette membrane, élastique et résistante, est composée de deux couches :

  • une couche externe, épaisse, attachée à la coquille ;
  • une couche interne, fine, située sur le blanc d’œuf (albumen).

Ces deux couches se séparent au niveau de l’extrémité plate de l’œuf pour former la chambre à air.

La coquille d’œuf ayant une structure poreuse, cette membrane permet d’isoler l’intérieur de l’œuf et de le protéger. Elle joue également un rôle important au cours du développement de l’œuf : elle constitue un support avant la formation de la coquille et fournit une matrice pour la formation de celle-ci par dépôt de calcium.

Cette membrane est particulièrement visible lorsque l’on cuit un œuf dur. Au moment d’en retirer la coquille, il est courant de voir se détacher une très fine membrane entre la coquille et le blanc d’œuf cuit.

Membrane d’œuf, visible sur un œuf cuit.
Membrane d’œuf, visible sur un œuf cuit.

Membrane d’œuf et nutraceutique

L’industrie des produits à base d’œufs de poules produit chaque année une très grande quantité de coquilles d’œufs non exploitées. Historiquement ces résidus étaient inutiles et couramment éliminés en décharge. Sources de composés actifs, la coquille et la membrane d’œuf peuvent pourtant avoir de très nombreuses utilisations.

Excellente source de carbonate de calcium, la poudre de coquille d’œuf est utilisée en nutraceutique pour un apport qualitatif en calcium élémentaire. Le laboratoire Nutrixeal en incorpore notamment dans la formulation des produits Ovocartil® et AcidoCalm®. La poudre de coquille d’œuf est également très utilisée pour l’alimentation animale.

Les scientifiques se sont par ailleurs intéressés à la composition particulière de la membrane d’œuf et ont cherché à en isoler les composants pour une utilisation plus ciblée, en nutraceutique notamment. Le développement de tels procédés a nécessité un important travail de recherche car la membrane est fortement attachée à la coquille via l’enchâssement des fibres qui la composent dans la coquille.

Les énormes progrès technologiques dans ce domaine ont permis de breveter plusieurs méthodes d’extraction permettant de réaliser une séparation efficace des membranes de coquille d’œuf, pour récupérer exclusivement les différents composants de la membrane, tout en préservant leur intégrité.

Depuis une dizaine d’années, les membranes d’œufs ainsi isolées sont utilisées comme ingrédient naturel dans de nombreux compléments alimentaires, notamment à destination de la santé articulaire ou en nutricosmétique. Des études cliniques ont été menées sur cet ingrédient, notamment chez des sportifs (en course à pied), ainsi que pour son action sur la peau, les cheveux et les ongles.

Malgré la littérature abondante sur cet ingrédient, il n’y a à l’heure actuelle aucune allégation autorisée par l’EFSA concernant de potentiels bénéfices santé de la membrane d’œuf.

Principes actifs de la membrane d’œuf

La membrane d’œuf de poule est principalement constituée de protéines fibreuses telles que le collagène de type I. Elle contient également naturellement acide hyaluronique, glucosamine, chondroïtine, kératine, lysozyme, élastine, acides aminés soufrés…

Structure fibreuse de la membrane d’œuf
Vue en microscopie électronique à balayage d’une coupe transversale de coquille d’œuf de poule, montrant la structure fibreuse de la membrane coquillère[3].

Certains de ces actifs sont traditionnellement utilisés pour leur action bénéfique sur les articulations. C’est par exemple le cas de la glucosamine et de la chondroïtine, très largement utilisés dans des compléments alimentaires pour le confort articulaire, seuls ou combinés.

Pour en savoir plus sur les principes actifs contenus dans la membrane d’œuf, consulter les fiches index dédiées :

L’action de la membrane d’œuf semble reposer sur la synergie de ces actifs. Elle semble en effet montrer, en combinant naturellement tous ces actifs, un bénéfice supérieur à celui observé lors de la consommation de ces actifs isolés ou combinés artificiellement.

Critères qualité des membranes d’œuf

Traçabilité des œufs et conditions d’élevage des poules

Les conditions d’élevage des poules influent fortement sur la qualité des oeufs et par conséquent des membranes d’oeufs obtenues.

Le marquage des coquilles des œufs destinés à la consommation alimentaire a sensibilisé la population aux conditions d’élevage des poules et à son incidence sur la qualité des œufs. Ainsi, on connait tous la différence entre les œufs dits “élevés en plein air”, “au sol” ou “en cage”. Mais les critères qualité des élevages ne s’arrêtent pas là.

Afin de proposer des membranes d’œufs de qualité, saines et parfaitement sûres, les producteurs d’œufs doivent garantir la traçabilité totale des œufs, ainsi que le respects des animaux et des normes sanitaires. Il est également important d’accorder une importance particulière à l’alimentation des animaux. Les producteurs doivent pouvoir fournir des certificats pour l’ensemble de ces critères.

Le scandale des œufs contaminés au fipronil en 2017, a particulièrement alerté la population et les industriels sur les risques liés aux traitements administrés sur les animaux à destination de la consommation humaine. Nutrixeal apporte une vigilance toute particulière à la sélection de ses matières premières afin de proposer un produit à base de membrane d’œuf garanti sans fipronil.

Le procédé d’extraction de la membrane d’œuf

Depuis les premiers produits développés à base de membrane d’œuf, les technologies d’extraction ont fortement évolué. Si certaines méthodes pour séparer la membrane de la coquille peuvent utiliser des solvants (comme l’hexane), d’autres, au contraire, utilisent uniquement de l’eau et des forces mécaniques (aucun solvant).

Il est donc important d’accorder une attention particulière au mode d’extraction. Nutrixeal sélectionne exclusivement des matières premières extraites mécaniquement, sans solvant, par des procédés respectueux de l’environnement et de la santé des consommateurs.

La qualité des œufs et l’état des coquilles ont également toute leur importance dans le processus d’extraction. Des coquilles fraîches en gros fragments (œufs cassés en trois fragments environ) donneront un meilleur rendement d’extraction et donc un produit final plus concentré et de meilleur qualité.

La standardisation en principes actifs

Comme pour la plupart des ingrédients utilisés en nutraceutique, la qualité de la membrane d’œuf ne peut être garantie que dans le cas d’une matière standardisée en principes actifs. Selon les fournisseurs, cette standardisation va concerner un ou plusieurs des actifs contenus dans la membrane d’œuf.

Les isolats de membrane d’œuf utilisés par le laboratoire Nutrixeal affichent par exemple une standardisation en collagène natif d’environ 35%.

Nutrixeal avis et conclusions

Conclusion et avis Nutrixeal sur la membrane d’œuf

La membrane d’œuf est un ingrédient complet très intéressant. Le produit OvoCartil proposé par Nutrixeal fournit toutes les garanties nécessaires pour une utilisation en toute sécurité.

Avis-Nutrixeal-ingredients-produits-nutraceutiques-complements-alimentaires
Nutrixeal gamme de compléments alimentaires nutraceutiques
Gamme Nutrixeal : les compléments nutraceutiques à base de membrane d’œuf.

En savoir plus sur les produits Nutrixeal associés :

Références

[1] Cordeiro CM, Hincke MT. Recent patents on eggshell: shell and membrane applications. Recent Pat Food Nutr Agric. 2011 Jan;3(1):1-8. doi: 10.2174/2212798411103010001. PMID: 21114472.

[2] Yves Nys, M.-T. Hincke, A. Hernandez-Hernandez, A.-B. Rodriguez-Navarro,J. Gomez-Morales, Vincent Jonchère, J.-M. García-Ruiz, Joël Gautron. Structure, propriétés et minéralisation de la coquille de l’œuf : rôle de la matrice organique dans le contrôle de sa fabrication. Inra Prod. Anim. 2010. Vol.23, p.143-154.

[3] Nys Y., Gautron J., McKee M.D., Garcia-Ruiz J.M., Hincke M., 2001. Biochemical and functional characterization of eggshell matrix proteins in hens. World’s Poult. Sci. J., 57:401-
413.

Partagez cet article
Rédigé par
Equipe rédactionnelle de Nutrixeal Info

Notre travail de rédaction est toujours une aventure collective !
> Découvrez l'équipe de rédacteurs récurrents de Nutrixeal Info.

Défiler vers le haut
error: Ce contenu est protégé.