Bromélaïne et gélules gastro-résistantes : que faut-il en penser ?
Accueil > Questions fréquentes > Bromélaïne et gélules gastro-résistantes : que faut-il en penser ?

Bromélaïne et gélules gastro-résistantes : que faut-il en penser ?

De nombreux thérapeutes recommandent l’utilisation de gélules gastro-résistantes (à dissolution retardée) pour la supplémentation en bromélaïne. Nutrixeal a cependant fait le choix de proposer, dans sa gamme BromePure®, plusieurs types de galénique : gélules à dissolution retardée et gélules à dissolution rapide.

Nutrixeal question nutraceutique

Alors entre ces deux formes de gélule, comment choisir ?

Avec quelques explications sur le mode d’assimilation et d’action de la bromélaïne, Nutrixeal vous livre les clés pour trouver la forme de bromélaïne la plus adaptée à vos besoins.

Première étape :

identifier l’objectif physiologique recherché

La bromélaïne peut être utilisée avec deux cibles physiologiques très différentes :

  • soit une cible digestive (aide pour la digestion des protéines) : la bromélaïne doit être libérée le plus haut possible dans le tube digestif ;
  • soit une cible systémique (pour toute autre utilisation) : la bromélaïne doit passer au travers de la barrière intestinale vers la circulation sanguine
La bromélaïne peut avoir une action digestive ou une action systémique.

Ces deux types d’usage conditionnent le mode d’emploi et le choix de la forme de bromélaïne à privilégier.

Critères de choix de la bromélaïne pour un usage digestif

La bromélaïne est une enzyme protéolytique qui fait partie de la famille des protéases à cystéine.

Pour en savoir plus sur les caractéristiques de cet actif, consultez la fiche de l’index nutraceutique consacrée à la bromélaïne.

Retrouvez également la réponse de Nutrixeal à toutes les questions fréquentes sur la bromélaïne dans cet article de Nutrixeal-Info.

En tant que telle, la bromélaïne est souvent utilisée en accompagnement d’un repas, pour faciliter la digestion des protéines.

Dans cet usage, nous recommandons de prendre la bromélaïne immédiatement avant le repas, avec un grand verre d’eau, et de choisir une forme de bromélaïne conditionnée dans des gélules à libération rapide.

Bromélaïne pour une action digestive : gélule à dissolution rapide.

En effet, des gélules à libération retardée seraient ici inappropriées, car elles retarderaient trop la libération de l’actif.

Pour une aide efficace à la digestion, on cherche à ce que la bromélaïne se libère le plus haut possible dans l’intestin, dès le passage du pylore et l’arrivée dans l’intestin grêle.

Les gélules à libération retardée diffèrent cette libération de 30 minutes à 1h. Durant cet intervalle de temps, des fragments de protéines mal digérées seraient susceptibles de profiter de la porosité excessive de l’intestin pour passer dans la circulation sanguine avant que la bromélaïne ne puisse contribuer à leur hydrolyse.

La littérature nous indique qu’un verre d’eau absorbé sur un estomac vide est vidangé vers les intestins en moins de 15 minutes. Pendant ce laps de temps, nos tests nous confirment que l’acidité de l’estomac ne dégrade que très minoritairement l’activité enzymatique de la bromélaïne, qui pourra donc rejoindre l’intestin avec un potentiel enzymatique quasi-intact (à plus de 90%, ce qui est satisfaisant).

Critères de choix de la bromélaïne pour tout autre usage

Tout autre usage de la bromélaïne (autre qu’une aide à la digestion) nécessite une absorption intestinale et une interaction minimale de la bromélaïne avec le contenu du bol alimentaire.

Deux types de gélules sont alors possibles : gélules à libération rapide ou gélules à libération retardée.

À noter

Dans la gamme BromePure® Nutrixeal :

  • les gélules à dissolution rapide sont des gélules en pullulan (un dérivé du tapioca) ;
  • Les gélules à dissolution retardée sont des gélules DRcaps®(en hypromellose, un matériau dérivé de cellulose végétale).

1ère possibilité : les gélules à dissolution retardée

Si vous choisissez des gélules à libération retardée, il est important de tenir compte du décalage de 30 à 60 minutes de la dissolution de la gélule.

Une gélule non dissoute, mais mouillée, progresse peu dans l’intestin car elle est très collante. On en fait facilement l’expérience en touchant une gélule avec des doigts mouillés… La gélule non ouverte, mouillée et collante peut adhérer aux villosités intestinales et rester assez longtemps stationnaire dans l’intestin grêle.

Il faut alors patienter une heure pour être raisonnablement certain que la gélule s’est ouverte et encore une demi-heure pour permettre à la bromélaïne d’être absorbée, avant de pouvoir consommer un repas solide comportant des protéines.

Sans ce décalage d’au moins 1h-1h30 entre la prise de la bromélaïne avec des gélules DRcaps® et un repas, il y a un grand risque pour que ce repas rejoigne la bromélaïne sur son site d’absorption et que la bromélaïne consomme son potentiel enzymatique dans la digestion des protéines alimentaires, avant d’avoir la possibilité d’être absorbée au travers de la paroi intestinale.

Pour éviter cet écueil et si vous souhaitez utiliser des gélules dites « gastro-résistantes », prévoyez de patienter 1h30 après la prise de bromélaïne avant de vous mettre à table.

Bromélaïne et gélule gastro-résistante.

2ème possibilité : les gélules à dissolution rapide

Les gélules en pullulan se dissolvent très rapidement (moins de 5 minutes en général).

En les consommant sur un estomac vide avec un grand verre d’eau, la vidange gastrique sera très rapide (environ 15 minutes). Nos tests montrent que durant ce laps de temps très court passé dans l’estomac, la bromélaïne conserve la majeure partie de son potentiel enzymatique (à plus de 90%, ce qui est très satisfaisant).

La bromélaïne arrive alors très rapidement dans l’intestin grêle, et son absorption va commencer immédiatement. Le délai nécessaire avant de se mettre à table est ainsi beaucoup plus court (de l’ordre de 20 minutes). Cela est donc moins contraignant qu’avec les gélules à libération retardée. Les deux possibilités peuvent être envisagées, cela est avant tout une affaire d’organisation et de convenances personnelles.

Bromélaïne et gélule dissolution rapide.
alerte complements alimentaires Nutrixeal info

Gastro-résistance et activité enzymatique

L’utilisation de gélules à dissolution retardée (gastro-résistantes) garantit-elle la conservation de 100% de l’activité enzymatique ?

En théorie, si les contraintes citées sont bien respectées, le contenu de la gélule DRcaps® arrive entièrement dans l’intestin, n’entre pas en contact avec des protéines alimentaires et peut être assimilé entièrement.

En pratique, les choses se passent rarement ainsi. Il y a statistiquement toujours un risque de perte d’un certain pourcentage de l’activité enzymatique.

Avec une gélule à dissolution retardée, le risque est quitte ou double. En effet, si la gélule est endommagée avant l’intestin, et si elle s’ouvre dans l’estomac, alors la totalité du contenu de la gélule risque d’être perdu. En effet, même endommagée (perçée, ramollie…), la gélule offre une certaine résistance (elle est faite pour ça) et ne va pas se désintégrer entièrement. Le contenu en bromélaïne de la gélule risque donc de rester assez longtemps dans cette gélule endommagée, en contact avec les acides gastriques. Or un corps solide comme la gélule passe moins facilement le pylore qu’une poudre en solution dans l’estomac, et l’exposition de la bromélaïne aux acides gastrique risque d’excéder sa capacité de résistance.

Ce risque d’endommagement de la gélule existe pour les gélules à libération retardée, justement parce qu’elles ne se désintègrent pas spontanément et que la gélule entière reste évidemment plus longtemps dans l’estomac que le contenu d’une gélule totalement désintégrée.

C’est la durée d’exposition de la gélule gastro-résistante aux acides gastriques qui augmente statistiquement le risque d’une rupture prématurée de l’enveloppe protectrice (même si dans une majorité de cas, on peut légitimement espérer que la gélule à libération retardée passera intacte dans l’intestin grêle !)

Avec les gélules à dissolution rapide, le risque est plus avéré mais finalement plus limité ! Les équipes Nutrixeal ont réalisé des tests en laboratoire, à différents pH qui ont permis de conclure au maintien de plus de 90% de l’activité enzymatique, lorsque le séjour dans l’estomac est relativement court (ce qui est le cas si la gélule est consommée avec un grand verre d’eau, sur un estomac vide).

Ainsi, le risque existe bien dans les deux cas.

Dans tous les cas : ne jamais consommer la bromélaïne après un repas

alerte complements alimentaires Nutrixeal info

Ce qu’il ne faut jamais faire si on vise une action systémique de la bromélaïne, c’est consommer celle-ci sur un estomac plein, après un repas.

En effet, lors d’un repas complet (avec des protéines, des corps gras, etc.), le contenu du repas séjourne pendant une durée assez longue dans l’estomac avant de passer le pylore et de rejoindre l’intestin.

Cette « quarantaine » du bol alimentaire au niveau de l’estomac répond à de nombreuses contraintes physiologiques. Elle vise d’une part à débactériser la nourriture en lui faisant subir un bain acide prolongé dans l’estomac, et elle vise d’autre part une prédigestion des protéines et une émulsion des corps gras.

Si vous avalez votre gélule de bromélaïne alors que votre estomac est déjà plein avec un bon repas, la gélule va rester « coincée » avec le repas qui se trouve dans l’estomac sur une durée longue (jusqu’à 2-3 heures). C’est bien plus long que le temps de dissolution de la gélule, même en utilisant une gélule à libération retardée, qui ne résistera pas plus de 60 minutes à la dissolution.

Si la bromélaïne reste plus de deux heures dans l’estomac, elle sera détruite par les acides gastriques et ne participera même pas à la digestion des protéines alimentaires, car à ce pH, la bromélaïne est inefficace.

La bromélaïne ne doit jamais être consommée sur estomac plein.

Peut-on ouvrir les gélules ?

Oui, bien évidemment. On se retrouve alors sensiblement dans le même cas de figure qu’avec des gélules à dissolution rapide.

Détail pratique : compte tenu de la proportion importante de protéines dans la bromélaïne, la poudre de cet actif se dissout assez mal et tend à former une sorte de « pâte à modeler » dans l’eau.

Le plus facile est donc quelquefois de saupoudrer le contenu de la gélule sur une petite quantité de compote (qui ne comporte quasiment pas de protéines et n’interagira pas avec la bromélaïne).

On accompagnera toutefois la compote avec un grand verre d’eau, qui accélèrera la vidange gastrique afin de préserver la bromélaïne de l’acidité de l’estomac.

En résumé

alerte complements alimentaires Nutrixeal info

Avec ou sans gélule à absorption retardée, la bromélaïne ne doit JAMAIS être consommée sur un estomac plein ! En pratique, après un repas complet, respectez un intervalle de 3 heures avant toute prise de bromélaïne.

Nutrixeal exemple nutraceutique

Pour une action digestive : toujours choisir des gélules à dissolution rapide (pullulan), à consommer juste avant le repas, avec un grand verre d’eau.

Nutrixeal exemple nutraceutique

Pour toute autre action : les deux types de gélule peuvent convenir, chacune présentant des avantages et des inconvénients.

Nutrixeal exemple nutraceutique

L’utilisation de gélules à dissolution rapide permet de manger dès 20 minutes après la prise.

Avec des gélules à dissolution retardée, il est nécessaire de patienter au moins 1h30 après la prise avant de manger.

Nutrixeal exemple nutraceutique

Les gélules à libération retardée offrent en théorie une protection à 100% de la bromélaïne, mais en réalité, les deux types de gélule présentent statistiquement un risque de perte d’une petite partie de l’activité enzymatique.

Avec des gélules à dissolution rapide, ce risque est plus limité (puisqu’il ne concerne qu’une partie de l’activité enzymatique).
Sur la durée, les deux types de gélules s’avèrent tout aussi efficace l’une que l’autre, à condition de bien en respecter les conditions d’emploi, (qui sont malgré tout un peu plus contraignantes avec les gélules à dissolution retardée).

Partagez cet article
Rédigé par
Equipe rédactionnelle de Nutrixeal Info

Notre travail de rédaction est toujours une aventure collective !
> Découvrez l'équipe de rédacteurs récurrents de Nutrixeal Info.

Laisser un commentaire / avis

Défiler vers le haut
error: Content is protected