index nutraceutique nutrixeal info
Accueil > Boswellia serrata

Boswellia serrata

Le Boswellia serrata est un arbre originaire d’Inde très apprécié pour sa résine, longtemps utilisée en tant qu’encens durant les rites religieux. Particulièrement reconnu dans la tradition ayurvédique, le Boswellia serrata est aujourd’hui un incontournable en nutraceutique notamment pour ses vertus santé sur la sphère articulaire, digestive et pulmonaire.

boswellia serrata  index nutraceutique Nutrixeal Info

Principes actifs du Boswellia serrata

  • Les acides boswelliques (dont l’AKBA)

La résine de Boswellia serrata, qui occupe une place importante dans la médecine traditionnelle indienne, a fort logiquement suscité l’intérêt de la communauté scientifique. Les chercheurs ont ainsi identifié de nombreux principes actifs dont les plus représentés sont les acides boswelliques. Parmi eux, celui qui a été le plus étudié pour ses propriétés bénéfiques sur la santé est l’AKBA (acide 3-O-acétyl-11-céto-β-boswellique).

POUR ALLER PLUS LOIN

Les acides boswelliques, constituants biologiquement actifs de la résine de Boswellia serrata, sont des acides triterpéniques pentacycliques. On en dénombre un peu plus d’une dizaine différents identifiés à l’heure actuelle.

Allégations santé autorisées

Le Boswellia serrata est un ingrédient nutraceutique extrêmement reconnu, qui a fait l’objet de multiples dépôts de demandes d’allégations santé auprès de la Commission Européenne (EFSA), dans le cadre de la réglementation sur les allégations santé. Ces allégations sont en attente d’évaluation par l’EFSA et utilisables par les laboratoires de compléments alimentaires :

Articulations et capital osseux : compléments alimentaires Nutrixeal

Le Boswellia serrata aide au maintien de la santé articulaire et de la flexibilité des articulations.

Soutien hépatique (foie) et digestif (intestins) : compléments alimentaires Nutrixeal

Le Boswellia serrata contribue au maintien d’une bonne santé du système digestif.

Equilibre endocrinien : compléments alimentaires Nutrixeal

Le Boswellia serrata contribue au maintien de la santé menstruelle et sexuelle masculine.

Santé cardiovasculaire, circulation veineuse, artères, cholestérol compléments alimentaires Nutrixeal

Le Boswellia serrata aide au bon maintien des fonctions cardiaque et pulmonaire.

Critères qualité des extraits de Boswellia serrata

Il est important de choisir un extrait standardisé en acides boswelliques, composants bioactifs du Boswellia serrata. Ces derniers sont couramment isolés de la résine par un procédé d’extraction spécifique afin de proposer des extraits très concentrés en principes actifs.

POUR ALLER PLUS LOIN

Un procédé d’extraction spécifique

Pour obtenir un extrait de Boswellia serrata de qualité, le procédé d’extraction commence par une étape de dégraissage de la résine à température ambiante ce qui permet d’éliminer 40% des graisses et des huiles essentielles. L’extrait obtenu subit une percolation suivie d’une extraction hydroalcoolique afin de concentrer tous les acides boswelliques. L’extrait final ne représente au final pas plus de 10% de la matière première de départ.

attention alerte nutrixeal info

IMPORTANT
Vérifiez la méthode de dosage utilisée

Beaucoup d’extraits disponibles sur le marché garantissent des teneurs en acides boswelliques supérieures à 80%, estimées à l’aide d’une méthode de dosage par titration. Mais attention, cette méthode d’analyse n’est absolument pas spécifique et est très souvent sujette à de nombreuses interférences conséquentes. En effet, la titration ne permet pas de quantifier ni de caractériser un composé bien précis. La teneur des principes actifs d’un extrait estimée par titration est alors bien souvent très supérieure à la teneur réelle en phytoactifs.

L’HPLC est quant à elle une méthode d’analyse infaillible et sûre qui dose avec précision un composé donné. Elle est ainsi une méthode de dosage sûre pour garantir la qualité d’un extrait.

La concentration d’un extrait estimée par titration à 70-80% d’acides boswelliques correspondrait à une concentration de 40% d’acides boswelliques par dosage HPLC (comme c’est le cas pour l’extrait proposé par le laboratoire Nutrixeal).

Le Boswellia serrata dans la gamme Nutrixeal

Le produit Boswemax® Nutrixeal contient un extrait très concentré de Boswellia serrata standardisé à plus de 40% en acides boswelliques dont 30% en AKBA.

Cet extrait de Boswellia serrata est exceptionnellement concentré en AKBA (10 fois plus concentré que les extraits classiques de Boswellia serrata). Par ailleurs, les teneurs en acides boswelliques (individuelles et totales) sont contrôlées par dosage précis HPLC sur chaque lot de production.

Chaque gélule apporte ainsi 350 mg d’extrait de Boswellia serrata concentré et standardisé en acides boswelliques à savoir :

  • plus de 30% d’AKBA (dosage HPLC) soit 105 mg
  • plus de 7,5% d’acide β-boswellique (dosage HPLC) soit 12 mg
  • plus de 1,5% d’acide 11-céto-β-boswellique KBA (dosage HPLC) soit 5 mg

Une gélule contient ainsi plus de 40% en acides boswelliques totaux soit 148 mg (dosage HPLC).

Précautions d’emploi

Lorsque l’on souhaite prendre un complément à base de Boswellia serrata, il est conseillé de prendre un avis médical en cas de grossesse ou d’allaitement.

icone_loupe_plante_index_nutraceutique_nutrixeal_info 2

LA PLANTE EN DETAILS

Un peu d’histoire…

Connu depuis des siècles notamment pour son usage en médecine ayurvédique, le Boswellia serrata a majoritairement été exploité pour sa résine naturelle.

Résine de Boswellia serrata Nutrixeal Info
Résine de Boswellia serrata.

De nombreuses civilisations (allant des Aztèques aux Égyptiens en passant par les Chinois, les Grecs ou même les Romains) l’utilisaient en tant qu’encens qu’ils faisaient brûler lors des cultes et des rites funéraires. Certaines y avaient également recours pour embaumer leurs morts.

Ainsi, la combustion de la résine de Boswellia serrata s’imposa naturellement au fils du temps et prit une place importante dans la vie culturelle. Les fumées d’encens empêchaient l’influence des mauvais esprits sur les âmes et servaient à honorer les morts.

Encens Boswellia serrata Nutrixeal Info

En Inde, on retrouve l’usage de la résine de Boswellia serrata dans les anciens ouvrages de la médecine ayurvédique. Le terme indou signifie littéralement « la nourriture des éléphants » en référence aux éléphants qui appréciaient ses feuilles. On attribua ainsi à cette plante des vertus en relation avec la force et la résistance physique emblématique de ces animaux. Lors des festivités traditionnelles et religieuses indiennes, l’encens de Boswellia serrata était réduit en poudre puis brûlé dans le but de transmettre aux hommes la force qui réside dans cet arbre.

Utilisé à la fois par voie interne et externe, le Boswellia serrata était préconisé dans diverses cultures pour soigner de nombreux troubles en lien avec les sphères articulaire et abdominale. Ses formidables vertus traversèrent les temps et le Boswellia serrata connut un regain d’intérêt dans les années 80 lors de travaux sur l’encens. L’extraction et l’identification des composés actifs du Boswellia serrata présents dans la résine furent ainsi le point de départ de nombreux travaux scientifiques dans le but d’identifier les vertus santé de ces substances actives.

Caractéristiques botaniques de Boswellia serrata

Le Boswellia serrata est un arbre poussant dans les régions très arides et montagneuses de l’Inde, de l’Afrique du Nord et de l’Est. Sa taille, généralement comprise entre 6 et 9 mètres de haut, peut atteindre jusqu’à 20 mètres pour certains spécimens. La circonférence de son tronc est d’environ 1 à 2 mètres.

Boswellia serrata Nutrixeal Ifno

Carte d’identité : Boswellia serrata

  • Nom commun : Boswellia serrata
  • Nom scientifique : Boswellia serrata
  • Autres noms : Arbre à encens, Encens indien, Encens d’Inde, Boswellie
  • Classification botanique :
  • Ordre : Sapindales
  • Famille : Burseraceae
  • Genre : Boswellia
  • Espèce : Boswellia serrata
  • Type : Angiospermes
Boswellia serrata Nutrixeal Ifno
  • Milieu d’origine : Nord-Ouest de l’Inde, Pakistan
  • Partie utilisée : Résine
  • Principes actifs : Acides boswelliques (AKBA, Acide β-boswellique, Acide 3-O-acétyl-β-boswellique, 11-céto-β-boswellique…)

Le Boswellia serrata a la particularité d’avoir une écorce épaisse (environ une douzaine de millimètres), parfumée et d’une couleur allant du vert-grisâtre au rougeâtre. Elle est formée d’une fine couche de chlorophylle recouverte d’une pellicule blanchâtre, qui se détache finement en s’écaillant ce qui confère à l’écorce un aspect très tacheté. Cette écorce est pourvue de canaux qui servent à l’élaboration et au stockage de la résine de Boswellia serrata.

Le Boswellia serrata possède des feuilles vertes caduques, d’une longueur variable, comprise entre 15 et 40 cm. L’arbre produit, au moment de la floraison, de petites fleurs blanches.

À NOTER

La résine qui s’exsude du Boswellia serrata est souvent appelée « boswellie » (ou Olibanum en anglais). Cependant, ce terme générique fait également référence à la résine produite par d’autres espèces du genre Boswellia.

Culture et récolte de la résine de Boswellia serrata

La résine de Boswellia serrata est récoltée en pratiquant une incision peu profonde dans le tronc ou les rameaux de l’arbre. On retire une étroite bande d’écorce de 10 à 20 cm avec un instrument traditionnel appelé « mengaff ». Afin de se défendre, l’arbre produit de la résine qui s’écoule telle une sève laiteuse et qui coagule au contact de l’air. Il suffit ensuite de la récolter à la main une fois cette dernière solidifiée. La résine est récoltée durant les 15 jours qui suivent l’incision du tronc.

La résine est ensuite séchée à l’air libre pendant 3 mois au minimum puis triée selon des critères de qualité, de couleur, de flaveur, de forme et de taille des cristaux. La résine séchée ressemble à des larmes figées, d’un or translucide et d’une odeur très caractéristique, balsamique, camphrée et légèrement citronnée. Les gouttes de résine séchées sont appelées « larmes d’encens ».

Un arbre de Boswellia serrata devient exploitable au bout de 12 ans. Seuls les arbres mâles servent à récolter la résine. Les récoltes sont limitées à deux par an (d’août à octobre, et de décembre à mars). Le reste de l’année les arbres sont laissés au repos, ce qui permet de produire une résine de meilleure qualité. Chaque arbre donne entre 1 et 5 kg de résine par an.

À NOTER

Plus la zone de récolte est aride, meilleure sera la qualité de la résine. La résine recueillie durant les mois les plus chauds est ainsi réservée à un usage médicinal tandis que la résine ramassée dans des conditions moins favorables ou sur le bas des troncs, réputée de qualité inférieure, servira d’encens pour les cérémonies religieuses.

Partagez cet article
Rédigé par
Equipe rédactionnelle de Nutrixeal Info

Notre travail de rédaction est toujours une aventure collective !
> Découvrez l'équipe de rédacteurs récurrents de Nutrixeal Info.

Défiler vers le haut
error: Ce contenu est protégé.