Accueil > Brèves > Probiotiques : vent de nouveauté sur les lactobacilles !

Probiotiques : vent de nouveauté sur les lactobacilles !

Une étude phylogénétique de grande ampleur publiée en avril 2020 fait bouger les lignes dans la classification des lactobacilles : les bactéries du genre Lactobacillus changent de nom.

Les lactobacilles sont des bactéries lactiques, c’est-à-dire ayant la propriété de convertir des sucres en acide lactique. On en retrouve de nombreuses espèces dans la flore commensale humaine (microbiote intestinal). Ces bactéries ont fait l’objet d’un grand nombre d’études scientifiques s’intéressant à leurs effets probiotiques.

Comme tous les êtres vivants (animaux, plantes, microorganismes, …), les bactéries sont identifiées par une classification taxonomique hiérarchisée : règne, division, classe, ordre, famille, genre, espèce (chacun de ces groupes pouvant comporter des sous-groupes…). Par convention, les noms de ces rangs taxonomiques sont des noms latins, que l’on écrit en italique.

Par exemple, les humains appartiennent au règne des animaux (Animalia), classe des mammifères (Mammalia), ordre des primates (Primates), famille des hominidés (Hominidae), genre Homo, espèce Homo sapiens.

Cette classification peut être amenée à évoluer au fil des découvertes scientifiques. Et c’est ce qui vient de se produire pour les lactobacilles.

Un consortium international de phylogénéticiens s’est intéressé de près aux similitudes et différences entre les 250 espèces de lactobacilles répertoriées jusqu’alors. Leur attention s’est portée sur le degré de similitude génétique, ainsi que sur des critères physiologiques et écologiques (place de l’espèce au sein du microbiote et interactions avec les autres microorganismes).

Jusqu’à présent, les lactobacilles étaient classés comme indiqué dans le schéma ci-dessous :

Ancienne classification des lactobacilles Nutrixeal Info
Ancienne classification du genre des lactobacilles.

Au vu des résultats de leur étude, les chercheurs proposent un redécoupage du genre des lactobacilles (Lactobacillus) en 25 genres : 24 nouveaux genres, en plus de l’ancien genre Lactobacillus. Ils proposent également de fusionner les familles Lactobacillaceae et Leuconostocaceae sous l’appellation Lactobacillaceae.

Les chercheurs précisent néanmoins que pour plus de facilité, il sera admis de continuer à nommer « lactobacilles » les bactéries qui étaient classées dans ce genre jusqu’à présent.

Nouvelle classification des lactobacilles Nutrixeal Info
Nouvelle classification (avril 2020).

Pour faciliter la transition vers cette nouvelle nomenclature, l’équipe de chercheurs a créé un outil en ligne permettant de faire la correspondance entre les anciens et nouveaux noms d’espèces : http://lactotax.embl.de/wuyts/lactotax/

Nutrixeal gamme de compléments alimentaires nutraceutiques

Au laboratoire Nutrixeal, nous utilisons au total 6 souches de lactobacilles, dans différentes formulations : gamme Probiopur® (5M/10M/30M), ProbioSkin®, Lactobacillus gasseri et PyloDetox®.

Pour l’instant, ce sont encore les anciens noms d’espèces qui figurent sur les étiquetages, mais nous vous avons indiqué les nouveaux noms correspondants dans le tableau ci-dessous.

Ancien nomNouveau nom
Lactobacillus acidophilusidem
Lactobacillus plantarumLactiplantibacillus plantarum
Lactobacillus rhamnosusLacticaseibacillus rhamnosus
Lactobacillus caseiLacticaseibacillus casei
Lactobacillus gasseriidem
Lactobacillus reuteriLimosilactobacillus reuteri

Souche / espèce : quelle différence ?

Le terme de « souche » fait référence au plus bas rang taxonomique, principalement utilisé pour caractériser des microorganismes (bactéries, virus, champignons). Pour une espèce de bactérie donnée, il existe généralement plusieurs souches. Une souche de bactérie est grosso modo un ensemble de clones issus d’une même bactérie / colonie initiale. On distingue les différentes souches par des codes. Par exemple, dans les complexes Probiopur®, le laboratoire Nutrixeal utilise du Lactobacillus acidophilus LH5 : le nom latin correspond au nom de l’espèce, tandis que LH5 est le code de la souche. Deux souches distinctes peuvent avoir des propriétés différentes. C’est pourquoi chez Nutrixeal, nous portons une attention toute particulière au choix des souches lors de la formulation de nos produits.


Pour en savoir plus, n’hésitez pas à aller consulter l’étude complète en libre accès :

Zheng, J., Wittouck, S., Salvetti, E., Franz, C.M.A.P., Harris, H.M.B., Mattarelli, P., O’Toole, P.W., Pot, B., Vandamme, P., Walter, J., et al. (2020). A taxonomic note on the genus Lactobacillus: Description of 23 novel genera, emended description of the genus Lactobacillus Beijerinck 1901, and union of Lactobacillaceae and Leuconostocaceae. International Journal of Systematic and Evolutionary Microbiology 70, 2782–2858.


Partagez cet article
Laisser un commentaire / avis

Défiler vers le haut
error: Content is protected