Site icon Nutrixeal Info

Propolis

index nutraceutique nutrixeal info

La propolis est substance résineuse produite par les abeilles dans le but de protéger la ruche. Connue depuis des millénaires pour de multiples bienfaits, la propolis est de nos jours très étudiée et utilisée dans les secteurs de l’alimentaire (compléments, boissons, miel, conservateurs…), des cosmétiques (shampoings, crèmes pour le visage, crèmes solaires…) et des pharmaceutiques (médicaments, dentifrices, pommades…).

Caractéristiques et rôles de la propolis au sein de la ruche

La propolis est l’un des six produits de la ruche, avec le miel, la gelée royale, le pollen, la cire et le venin d’abeille.

Généralement de couleur brune, la propolis peut également être de couleur rouge, verte voire jaune. À l’inverse du miel, qui a souvent un goût doux et sucré, la propolis est très amère et n’est donc pas connue pour apporter une saveur très agréable en bouche. Elle peut cependant dégager une odeur agréable de résineux, conséquence des résines aromatiques qu’elle renferme.

Selon la température, la propolis prend des aspects totalement différents : dure et friable à 15°C, elle devient molle et malléable aux alentours de 30°C. À des températures beaucoup plus élevées, la propolis est collante et gluante, ce qui en fait un excellent produit de protection pour les abeilles.

Au sein de la ruche, la propolis a un double intérêt :

Un intérêt architectural

Les abeilles utilisent la propolis pour colmater les fissures et brèches de la ruche. Véritable mortier, la propolis sert à renforcer l’étanchéité de la ruche pour faire face à l’humidité et au développement des moisissures. Elle sert également à protéger la colonie en réduisant la taille de l’entrée de la ruche. L’ouverture de la ruche est effectivement en permanence remodelée afin d’ajuster ses dimensions et son orientation face aux conditions climatiques.

Un intérêt sanitaire

La propolis est un véritable bouclier contre les microorganismes : dans la ruche elle sert de substance aseptisante grâce à ses propriétés spécifiques.

Elle est ainsi déposée dans les alvéoles où les reines pondent les œufs afin d’éviter la prolifération de bactéries.

Par ailleurs, en modelant l’entrée de la ruche avec de la propolis, les abeilles construisent un passage servant en quelque sorte de « sas de décontamination » où chaque abeille entrant ou sortant devra se poser.

La propolis sert également à momifier les animaux intrus et morts, trop gros pour être évacués par les abeilles (par exemple une souris), évitant ainsi leur décomposition.

LE SAVIEZ-VOUS ?

C’est en observant la présence de propolis à l’entrée de la ruche, que les apiculteurs lui attribuèrent un nom en rapport avec cette fonction : le terme propolis dérive ainsi du grec pro signifiant « devant, à l’entrée de », et polis pour « communauté, cité ».

Fabrication et récolte de la propolis

Les abeilles butineuses récoltent une substance résineuse au niveau des bourgeons ou de l’écorce de certains arbres (peuplier, boulot, hêtre, écorces des pins, sapin…). L’abeille prélève la résine avec ses pattes avant et la place au niveau de ses pattes arrière pour le transport vers la ruche. Ce travail long et fastidieux permet la formation d’une boule de propolis.

Les abeilles produisent la propolis à partir de la résine des arbres.

Une fois rapportée à la ruche, la pelote de propolis est étirée par les abeilles ouvrières pour former une sorte de fil auquel elles ajoutent de la cire et des sécrétions salivaires pour obtenir la propolis.

Les apiculteurs ont recours à deux méthodes pour la récolter :

1

La méthode par des grilles

Afin d’inciter les abeilles à produire de la propolis, les apiculteurs placent sur la ruche des grilles souples en plastique alimentaire constituées de nombreux interstices que les abeilles vont venir colmater pour étanchéifier la ruche. Les apiculteurs congèlent ensuite les grilles, afin que la propolis se fige et devienne cassante (ce qui facilite sa récolte). Cette méthode a l’avantage de fournir une propolis présentant très peu d’impuretés. Très facile à mettre en œuvre, cette méthode est de nos jours la plus utilisée.

2

La méthode par raclage et grattage des cadres et parois de la ruche

Cette récolte fastidieuse et délicate mène à une propolis beaucoup moins pure puisqu’elle va renfermer des débris de bois, des fragments d’abeilles et d’autres résidus, qui devront être éliminés après la récolte. L’hiver est une saison de prédilection pour cette méthode, la propolis étant solide donc plus facilement cassante et friable.

Une colonie d’abeilles produit entre 100 et 300 g de propolis par an. 

Après sa récolte, la propolis est traitée afin d’en extraire tous les principes actifs. Elle est pour cela placée dans une solution hydroalcoolique puis centrifugée et décantée afin d’éliminer les impuretés, la cire et le pollen. L’extraction alcoolique permet de récupérer la totalité des composés bioactifs qui ne sont pas solubles dans l’eau, comme c’est le cas pour beaucoup de flavonoïdes.

Composition et principes actifs de la propolis[1]

La propolis est généralement constituée d’environ :

  • 50-55% de résines et baumes
  • 25 à 35% de cires et acides gras
  • 10% d’huiles essentielles
  • 5% de pollen
  • 5% de matières organiques et minérales diverses

Très riche en principes actifs, la propolis ne referme pas moins de 300 composés.

Les composés aromatiques sont les composés les plus représentés de la propolis mais également les plus actifs de par leurs qualités biochimiques.

La composition chimique de la propolis est cependant sensible à l’emplacement géographique, à l’origine botanique et aux espèces d’abeilles. La propolis est notamment plus riche en flavonoïdes dans les régions tempérées (Europe, Amérique du Nord et régions non tropicales de l’Asie) où elle est bien souvent fabriquée par les abeilles à partir de résine de peupliers.

La propolis est également riche en lipides, et tout particulièrement en acides gras. On compte également de nombreux acides aminés, dont les principaux sont l’arginine et la proline, ainsi que des minéraux et oligoéléments tels que le fer, le calcium, le zinc, le cuivre et le manganèse. De plus, la propolis contient de la provitamine A et presque toutes les vitamines du groupe B (B1, B2, B3, B5, B6, B8 et B12) à l’exception de la vitamine B9.

Propolis et nutraceutique

Vertus et bienfaits

La propolis est reconnue depuis très longtemps et fait l’objet d’un usage ethnobotanique millénaire.

Les Égyptiens l’utilisaient déjà dans le but d’embaumer leurs morts. Les Incas s’en servaient également dans de multiples indications, de même que les grecs de l’antiquité.

Au XIXème siècle, la propolis connut un regain d’intérêt grâce à son utilisation par les médecins de l’armée anglaise pour désinfecter les blessures et ainsi faciliter leur cicatrisation.

Depuis, le développement constant des techniques d’extraction et de caractérisation ont mené à l’identification de nouveaux constituants et à l’investigation de nouvelles activités biologiques et pharmacologiques pour la propolis.

Allégations de santé de la propolis

Malgré l’abondante littérature scientifique sur la propolis et ses bénéfices santé reconnus, aucune allégation santé n’a encore été déposée et autorisée par la Commission Européenne (EFSA) en ce qui concerne cet ingrédient.

La plateforme PubMed dénombre près de 3500 publications traitant de la propolis entre 1975 et 2020.

La propolis dans la gamme Nutrixeal

Chez Nutrixeal, nous proposons plusieurs alternatives pour profiter des vertus santé attribuées à la propolis :

Un complexe de propolis, acérola et gingembre, sous forme de pastilles à sucer, contribuant au fonctionnement normal du système immunitaire et du système nerveux.

Un extrait pur de propolis, sous forme de pastilles à sucer aromatisées à la menthe douce.

Pour ces deux produits, la propolis utilisée est issue d’un extrait purifié et micronisé de haute qualité fabriqué par les abeilles à partir de résine de bourgeons de peupliers et standardisé à 16% de flavonoïdes. Chaque pastille apporte 100 mg de propolis dont 16 mg de flavonoïdes.

Nous proposons également un produit entièrement issu de l’agriculture biologique :

Propolis / Acérola BIO, plus dosé nen flavonoïdes.

Chaque gélule renferme 350 mg de propolis de source biologique standardisée à 16% de flavonoïdes, ce qui vous apporte 56 mg de flavonoïdes par gélule.

Références

[1] Huang, S.; Zhang, C.-P.; Wang, K.; Li, G.; Hu, F.-L. Recent Advances in the Chemical Composition of Propolis. Molecules 2014, 19 (12), 19610–19632.

Partagez cet article
Quitter la version mobile