Site icon Nutrixeal Info

Sulforaphane

index nutraceutique nutrixeal info

Le sulforaphane est un isothiocyanate caractéristique de la famille des brassicacées notamment. On en trouve tout particulièrement dans les brocolis ou encore les choux de Bruxelles.

Il résulte de la dégradation enzymatique d’un glucosinolate spécifique, la glucoraphanine par la myrosinase.

sulforaphane index nutraceutique nutrixeal info

Le sulforaphane, un produit de dégradation

Dans les plantes, on trouve principalement le précurseur du sulforaphane, la glucoraphanine. Ainsi certaines plantes, comme le brocoli, présentent une haute teneur en glucoraphanine. Cependant, ce glucosinolate est biologiquement inactif. Ce n’est qu’en étant mis en contact avec une enzyme particulière, la myrosinase, qu’il est transformé en sulforaphane, composé actif.

Le sulforaphane est produit à partir de glucoraphanine sous l’action de l’enzyme myrosinase.

Ce mécanisme d’hydrolyse se produit naturellement dans la plante lorsque celle-ci subit un traumatisme (mastication ou découpe par exemple) qui va mettre en contact le précurseur et son enzyme.

Carte d’identité : le sulforaphane

  • Nom IUPAC : 1-Isothiocyanato-4-(methanesulfinyl)butane

Propriétés chimiques

  • Formule brute : C6H11NOS2
  • Masse molaire : 177,29 g/mol
Structure chimique du sulforaphane.

Bienfaits et vertus du sulforaphane

Le sulforaphane fait l’objet de nombreuses études scientifiques depuis près de 30 ans portant sur son activité antioxydante et l’effet de cette substance sur les processus inflammatoires et la production d’enzymes de détoxication.

Sulforaphane et nutraceutique

Le sulforaphane est très sensible à l’oxygène et donc peu stable. Il est ainsi plus intéressant de s’orienter vers une supplémentation en glucoraphanine, son précurseur, ainsi qu’en myrosinase, enzyme permettant la conversion.

Ainsi le laboratoire Nutrixeal propose dans son produit Brocosulf® Premium un double extrait de brocolis, pour un produit standardisé à la fois en glucoraphanine et myrosinase.

Partagez cet article
Quitter la version mobile